Les astuces pour ne pas tomber malade comme les 3/4 de vos collègues

Qui dit automne dit changement de température. Bien souvent, c’est aussi la réapparition des collègues qui toussent, sont malades et collectionnent les mouchoirs. Voici quelques astuces pour vous éviter de subir le même destin.

Les astuces pour ne pas tomber malade comme les 3_4 de vos collègues_iStock-156056056 © iStock


Les températures qui baissent, le changement d’heure qui arrive (et vous fait quitter le travail alors que la nuit est tombée) : ces transformations climatiques peuvent être brutales. Pour rester efficace au travail, mieux vaut vous protéger afin d’éviter de tomber malade ! On vous donne quelques conseils afin de réussir à vous préserver. Vous avez déjà eu quelques personnes malades ou enrhumées ou bureau ? Ce n’est que le début.
 

Anticipez les températures

Regardez toujours la météo la veille au soir. D’une part parce que ça vous permettra de prévoir vos habits en fonction du temps plutôt que de les changer précipitamment le lendemain matin, d’autre part parce que ça vous évitera d’avoir de mauvaises surprises en mettant le nez dehors. Il fait 16 degrés et il fait gris demain ? Sortez une grosse veste, un foulard, et laissez au placard les habits neufs et légers que vous avez achetés ce week-end.
 

Lavez-vous les mains

On ne le dira jamais assez, même dans les spots de prévention à la radio. Se laver les mains (et évidemment bien les essuyer après) est essentiel. C’est le moment d’être un brin trivial et de dire dans quelles circonstances vous devez le faire. Donc, lavez-vous les mains en : sortant des toilettes, avant et après manger, en rentrant chez vous, entre autres. C’est une habitude très simple à prendre qui réduira considérablement vos chances de tomber malade.
 

Ne vous promenez pas avec une veste ouverte s’il fait frais

Beaucoup de personnes trouvent ça terriblement chic de se promener avec une veste ou un blouson ouvert, un foulard autour du cou, sauf que… c’est souvent le meilleur moyen d’attraper froid. Si le haut de votre corps (cou inclus) est bien couvert et isolé du froid, c’est déjà une bonne précaution. Elle est efficace et, avouons-le, bien plus agréable. Le travail fragilise la santé, autant mettre toutes les chances de votre côté pour traverser l’automne (et l’hiver) sans anicroche.
 

Aérez tous les jours votre intérieur

Même s’il fait froid, oui oui ! L’air doit être renouvelé chez vous afin de rester sain. Alors, n’hésitez pas à ouvrir vos fenêtres tous les matins (par exemple pendant que vous êtes dans la salle de bain) afin de garder une bonne atmosphère chez vous et de ne pas laisser s’accumuler les microbes. Et c’est ainsi que nous concluons cet article rempli de conseils qui semblent un peu vieillots, mais qui pourront vous sauver la vie ! Vous êtes désormais paré pour survivre à l’automne. Et à l’hiver.


Plus d'infos sur DigiSchool : Différence entre Sécu et mutuelle étudiante ?​​​​​​​

 

Les derniers articles formation