L’apprentissage a le vent en poupe : zoom sur l’aide TPE jeunes apprentis

Les chiffres viennent de tomber : en 2015, plus de 280.000 contrats d’apprentissage ont été signés en France, soit jusqu’à 11.000 embauches supplémentaires par rapport à 2014. Reprise, vous avez dit reprise ?

L’apprentissage a le vent en poupe : zoom sur l’aide TPE jeunes apprentis © istock


L'aide « TPE jeunes apprentis », qu’est-ce que c’est ?

L’aide TPE existe depuis le 1er juillet 2015.

Il s’agit d’une aide forfaitaire de l’État :

  • Elle s’adresse aux entreprises de moins de 11 salariés ;
  • Dans le cadre du recrutement en contrat d’apprentissage d’un jeune de moins de 18 ans à la date de la conclusion du contrat ;
  • Pour les employeurs ayant validé sa demande d’aide sur le portail de l’alternance (1).
     

Son montant est fixé à 1100€ par trimestre d’exécution du contrat, dans une limite de 12 mois (soit un total de 4400€).

Elle est cumulable avec les autres dispositifs d’aide existants.

L’objectif de cette mesure est de favoriser l’embauche de jeunes apprentis de moins de 18 ans. Mission accomplie ?

« De 7000 à 11000 embauches supplémentaires d’apprentis » en 2015

Selon une étude publiée le 1er septembre 2016 par la DARES (service statistique ministériel rattaché à l’INSEE) : « En 2015, 281 000 contrats d’apprentissage ont été signés dans les secteurs privé et public soit une hausse de 2,3 %. Dans le secteur privé, 1,6 % contrats supplémentaires ont été signés par rapport à 2014, après deux années de baisse. » (2)

La hausse des embauches d'apprentis mineurs s’élève à 10% dans les entreprises de moins de dix salariés. Au total, elles ont recruté plus de 150 000 jeunes cette année.

La DARES estime que cette progression de l’embauche de jeunes apprentis est consécutive à la mise en place de l’aide TPE.

 

Une reprise oui, mais inégale

Toujours selon la DARES, on observe une progression des recrutements dans l’industrie et les services, mais une baisse dans le secteur du bâtiment :

+8% dans la coiffure et les soins

+5% dans l’agroalimentaire

+6% dans la réparation automobile

+2% dans l’industrie

-4% dans la construction
 

Une bonne nouvelle pour les jeunes sans qualification 

Un tiers des nouveaux apprentis n’avaient aucun diplôme ni titre professionnel lors de la signature du contrat. C’est 4,3% de plus qu’en 2014.

Bref, l’aide TPE jeunes apprentis fait de l’effet !

 

(1) alternance.emploi.gouv.fr

(2) http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/l-apprentissage-en-2015

 

Les derniers articles formation