Jusqu’à quand peut-on s’inscrire à l’université ?

Que vous soyez un étudiant qui hésite sur le choix de son master ou un jeune actif en réorientation qui veut aller à l’université, vous avez peut-être décidé de vous inscrire un peu tard. Jusqu’à quand peut-on s’inscrire à l’université ? Petit récap.

Jusqu’à quand peut-on s’inscrire à l’université ? © istock


La majorité des inscriptions à la fac ont lieu entre juin en septembre. Si vous arrivez en juillet sans vous être inscrit à l’université, il sera plus compliqué de trouver une formation qui vous accepte. Des solutions existent cependant, comme la procédure complémentaire d’APB, qui se déroule cette année du 27 juin au 25 septembre.
 

La procédure complémentaire d’APB pour les universités

Pour la majorité des étudiants qui veulent s’inscrire à la fac, les jeux sont faits pendant le mois de juin, au cours de la seconde phase d’admission de la plateforme APB. C’est à ce moment qu’ils savent s’ils sont admissibles dans l’une des filières qu’ils ont choisies pendant la première phase. Si vous espérez décrocher une place à la fac, mais que vous vous y prenez en juillet, il faut passer par la procédure complémentaire d’APB. Vous pourrez y formuler jusqu’à 12 vœux pour toutes les formations qui vous intéressent. Normalement, la liste des universités où il reste des places est disponible sur le site !
 

Tous les établissements où vous postulez au cours de cette procédure vous répondront, pas seulement ceux que vous avez désignés en premiers vœux. Si votre demande est acceptée, vous recevez un email, et vous aurez un délai d’une semaine pour répondre. A partir du 20 août, vous avez 72h de délai de réponse accordé, puis 24h à partir du 1er septembre. Vous pouvez ensuite :

  • accepter la proposition de l’université (ce qui annule vos autres candidatures)
  • la refuser
  • refuser toutes les candidatures, et ainsi quitter la procédure.
     

Si vous voulez vous inscrire dans en première année de licence dans une université parisienne, il vous faudra passer par PC L1IDF, une procédure d’inscription mise en place par le site APB, qui concerne l’Ile-de-France.
 

Pour vous inscrire sur APB, il vous faut obligatoirement votre numéro INE (Identifiant National Etudiant) : celui-ci vous a été attribué pendant votre inscription au baccalauréat. Si vous n’avez pas conservé vos papiers, il vous faudra contacter le service de scolarité du premier établissement d’enseignement supérieur français que vous avez fréquenté.
 

Les écoles qui ne dépendent pas d’APB

Il n’y a pas que la procédure complémentaire qui peut vous permettre de suivre une formation ! Sachez que plusieurs écoles et formations ne nécessitent pas de passer par APB pour s’y inscrire. Si vous visez l’une d’elles, vous devez vous renseigner directement auprès de leur service d’inscription, afin de savoir s’il reste des places.

Des écoles de commerce, d’ingénieurs, d’art, IEP (Instituts d’Etudes Politiques) ou encore des écoles paramédicales et sociales reçoivent encore des candidatures assez tardivement. N’hésitez pas adresser vos demandes !



Plus d'infos sur digiSchool : Tutoriel : Comment inscrire ses voeux sur le portail APB ?

 

Les derniers articles formation