Google s’attaque à l’éducation et s’engage pour la diversité

Le géant du web vient d’officialiser un partenariat avec l’Université d’Howard à Washington. Objectif : former une nouvelle génération d’ingénieurs, issus de la communauté afro-américaine. Explications.

Google s’attaque à l’éducation et s’engage pour la diversité © istock


Google est déjà présent sur un certain nombre de territoires, via des centres de formations situés dans des zones géographiques marquées par les inégalités sociales.


En étendant ainsi son programme sur ce campus d’Howard afin de former des ingénieurs, Google réaffirme son ambition de briser les cloisons sociales. Il s’agit d’encourager le recrutement des minorités, grâce à l’éducation.

  • Quand : cette formation débute cet été et durera un trimestre (3 mois).
     
  • Qui : elle s’adresse à tous volontaires, parmi les étudiants afro-américains de l'université Howard (Washington).
     
  • Où : au Googleplex, le siège de Mountain View, en Californie.
     
  • Quoi : la première promo sera constituée d’une trentaine d’élèves, futurs ingénieurs informatiques. Google souhaite étendre ce programme à 740 bénéficiaires d’ici 2021.
     
  • Comment : la formation est financée par l’Université, mais aussi des donateurs privés et surtout… Google. D’ailleurs certains enseignements en informatique seront distillés par des Googlers en personne !
     
  • Pourquoi : L’Université d’Howard  est historiquement marquée par la présence d’une forte communauté d’étudiants noirs afro-américains. Une population sous-représentée aux postes clefs des grandes entreprises de la Silicon Valley. Google s’engage ainsi en faveur de l’émergence d’une nouvelle génération d’ingénieurs informatiques issus de la minorité afro-américaine.
     

Google prévoit – à terme – d'élargir cette formation à d’autres universités. L’entreprise poursuit son engagement en subventionnant des associations militantes luttant contre les discriminations envers les afro-américains. 

 

Une initiative qui prend tout son sens à la lecture d’un rapport récent (publié par Google lui-même), au constat alarmant : la part des Noirs dans l'entreprise y est estimée à 2 %, et celle des Hispaniques à 3 %. Vaste programme donc !

 

Les derniers articles formation