Alternance : le point sur le salaire d’un contrat d’apprentissage

Le salaire en alternance dépend de votre contrat. Il faut donc différencier le contrat d'apprentissage et le contrat de professionnalisation. Mais alors, quelle rémunération pour un « salaire apprentissage » ou « salaire apprenti » ?

Alternance le point sur le salaire d’un contrat d’apprentissage © iStock

Un contrat d’apprentissage prévoit une indemnisation. Il s’agit d’un pourcentage du SMIC. Ce salaire évolue selon certains critères.

 

3 piliers pour calculer la rémunération d’un apprenti :

  1. Age de l’apprenti : 3 tranches existent (16-17ans / 18-20 ans / et plus de 21 ans)
  2. Ancienneté du contrat : 1ère, 2e ou 3e année d’exécution
  3. Valeur du SMIC : un apprenti est rémunéré selon un pourcentage du SMIC, c’est la base de calcul de son salaire.

Sachez néanmoins que pour chaque tranche d’âge et année de contrat, un salaire minimum est prévu :

  • Au moins 25% du SMIC (= 364,28€) pour une apprenti de moins de 18 ans en 1ère année 
  • Jusqu’à 78% du SMIC (= 1136,87€) pour un apprenti de 21 ans en 3e année

 

Bon à savoir !

S’agissant d’un contrat d’apprentissage, le salaire brut équivaut au salaire net : l’apprenti est intégralement exonéré des charges sociales patronales et salariales.

Zoom sur le temps de travail

La rémunération d’un temps plein (35h) se calcule non pas sur la semaine, mais sur l’année, c’est-à-dire sur la base de 52 semaines.

Ainsi, 35H x 52 semaines = 1 820H pour l’année, ce qui fait 1820H /12 mois = 151,67 heures par mois.

Traduction : même assujetti aux 35H, un apprenti travaille donc 151,67H par mois.

 

Ce salaire peut-il être majoré ?

Oui, pas dans des cas très spécifiques :

  • +15% en cas de prolongation du contrat d’apprentissage
  • +15% si l’apprenti est déjà titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur ou technologique
  • Certains accords collectifs applicables dans l’entreprise prévoient une rémunération supérieure (renseignez-vous auprès de la CCI ou la Chambre des métiers)
  • Si le contrat de travail signé par l’apprenti contient une clause prévoyant une rémunération plus élevée
  • Si plusieurs contrats se succèdent

Pour aller plus loin, consultez l’article D6222 du code du travail ou rendez-vous sur contratdapprentissage.fr.

Les derniers articles formation