Lettre de motivation : le vrai bon plan pour chopper un job

La lettre de motivation reste le préalable nécessaire à toute candidature pour un poste. Et si on vous expliquait comment obtenir un rencard avec l’entreprise de vos rêves en quatre actes ?

Lettre de motivation : le vrai bon plan pour chopper un job © istock


Acte 1 - L’accroche : attirer l’attention

Il est primordial de soigner votre premier paragraphe : il chapeaute votre texte. Le début d’une lettre de motivation est essentiel pour capter votre lecteur et lui donner envie de découvrir la suite. Les anglo-saxons parlent de « catch phrase » pour définir ce premier point de contact.

Le petit conseil en plus : attendez d’avoir finalisé le corps de votre texte avant de rédiger l’accroche, cela vous permettra d’éviter les redondances, d’apporter du liant, voire de pimenter le tout.

 

Acte 2 - Votre entreprise… : montrer qu’on s’intéresse à l’autre

Il s’agit ici de témoigner connaissance de la société où vous postulez, des enjeux de son secteur afin de souligner votre envie de la rejoindre.

Le petit conseil en plus : pour être crédible et éviter toute bévue, renseignez-vous au préalable afin d’être informé de l’activité de l’entreprise et de l’économie du secteur. C’est la meilleure façon de coller à ses valeurs, de trouver les bons mots et de lui taper dans l’œil.

 

Acte 3 - Pourquoi je suis fait pour vous… phase de séduction

Maintenant vous exposez les raisons qui font de vous le candidat idéal et comment ce poste s’inscrit pleinement dans votre projet professionnel. Grâce à vos compétences acquises dans le passé mais aussi vos ambitions pour l’avenir.

Le petit conseil en plus : Même s’il est toujours judicieux de s’inspirer des termes (mots clés) employés dans la fiche de poste pour évoquer vos compétences, tâchez de garder votre personnalité. Objectif : sortir du lot et vous faire remarquer.

 

Acte 4  - Et pour conclure…

C’est le moment de faire bonne impression en terminant sur une note légère et distinguée, mais aussi sur une invitation à aller plus loin. Respectez donc le formalisme nécessaire afin de montrer votre connaissance des usages, et incitez votre interlocuteur à vous contacter.

Petit conseil en plus : politesse ne doit pas être confondue avec déférence. Adaptez votre style à l’entreprise ciblée.

 

Et voilà, vous êtes devenu totalement irrésistible. Attendez quelques jours avant de relancer votre interlocuteur, histoire de laisser le charme agir. Et en cas de râteau pas de panique : un de perdu, 10 de retrouvés !
 

Les derniers conseils