Comment se démarquer en entretien d’embauche ?

Sortir du lot en entretien d’embauche n’est pas tâche aisée. Nos conseils pour marquer votre recruteur durablement et décrocher le poste.

Comment se démarquer en entretien d’embauche ? © istock


Première étape franchie, vous voici sur le point de rencontrer les pontes de la société dans laquelle vous avez postulé. Il faut désormais vous démarquer. Nos conseils pour faire de vous le candidat qui sort du lot.

 

Être préparé et naturel

Votre préparation et votre argumentaire doivent sortir à la perfection. Pour cela, pas de formule magique, il faut de la préparation, de la préparation et encore de la préparation. N’hésitez pas à préparer une trame, maintes et maintes fois répétée, ainsi que des mots-clés et des expressions fortes.

N’oubliez pas de penser votre tenue en amont et de soigner votre entrée  : tête haute, regard droit, sourire et poignée de main ferme. Enfin, la sortie aussi est importante pour laisser une bonne dernière impression  : remettez par exemple à votre interlocuteur une carte de visite avec simplement vos coordonnées et éventuellement un flashcode qui renvoie vers votre CV.

 

Apporter un support visuel pour un véritable exposé

Même si vous n’êtes pas un as de PowerPoint, apporter une trace écrite ou au moins numérique à un potentiel employeur peut faire la différence. Il faut pour cela y présenter vos qualités et vos compétences, éventuellement vos expériences et vos réalisations passées, et montrer que vous connaissez l’entreprise dans laquelle vous postulez. Si embauche il y a, ce sera gagnant-gagnant. De plus, apporter un support visuel peut vous permettre de mieux gérer votre stress car c’est une aide bienvenue à un discours même rodé.

 

Bétonner votre mail/mot/coup de fil post-entretien

Il ne faut pas le négliger. Un mail/mot/coup de téléphone dans les 48 heures qui suivent votre entretien est indispensable. En premier lieu, il prouve que vous êtes intéressé et vous permet de remercier le recruteur. C’est aussi une façon de montrer votre implication en envoyant une petite piqûre de rappel. Enfin, n’hésitez pas à préciser soit une compétence transverse que vous n’avez pas évoquée, soit une problématique nouvelle sur le poste, soit une réflexion sur le projet à mener. Certains prennent même le risque de bluffer en évoquant les propositions de boîtes concurrentes pour faire monter les enchères…

 

Les derniers conseils