Bac 2018 - Sciences (1ère) : sujet et corrigé pour la série ES

Seuls à composer ce matin, les Premières ES ont passé une heure et demie sur leur épreuve anticipée de Sciences. Cette note comptera coefficient 2 dans leur bulletin du Bac. Pour connaître le sujet et le corrigé de cette épreuve de Sciences, faites confiance à NRJ Active allié à l’expertise digiSchool.

Bac 2018 - Sciences (1ère) © NRJ

Sujet de Sciences en ES au Bac 2018

Cette année, lors de l’épreuve anticipée des Sciences, les Premières ES ont planché sur une étude de documents, notée sur 8 points, sur le thème des Bactéries du chapitre “Nourrir l’humanité”. L’épreuve contient 3 parties sur 3 thèmes vus en cours tout au long de l’année.

L’intégralité du sujet pour est à consulter sur digiSchool
 

Corrigé de Sciences en ES au Bac 2018

Grâce à NRJ Active et digiSchool, consultez le corrigé gratuit de l’épreuve anticipée des Sciences dès la fin des épreuves.
Le corrigé complet de l’épreuve de Sciences (Bac ES) est disponible gratuitement sur digiSchool.

Corrigé de la partie 1 : Nourrir l’humanité

Dans la première partie de cette épreuve anticipée de sciences, il s’agissait tout d’abord d’analyser 3 documents afin de pouvoir répondre à la question. Ici, il était plus judicieux de traiter le document 2 en premier car il permettait de mieux appréhender le document 1.

Les lycéens pouvaient proposer la forme suivante d’analyse : un paragraphe par document puis une synthèse des documents. L’apport de leurs connaissances était également nécessaire.

Le document 2 traitait des caractéristiques propres au micro-organismes, on apprend notamment qu’ils sont présents partout dans l’environnement et donc dans les pots de confitures. Ce document nous apprend également que les moisissures se multiplient de 12°C à 40°C mais sont détruites dès 60°C voire 80°C.

Le document 1, lui, présentait les cinq étapes nécessaires pour confectionner de la confiture. Premièrement, il s’agissait de stériliser les pots pendant une quinzaine de minutes dans l’eau bouillante, grâce à cette méthode, il n’y a pas de germes de types levure et moisissures ni de bactéries pathogènes dans les contenants. Deuxièmement, il s’agit d’utiliser uniquement des fruits sains. Troisièmement il faut ajouter le sucre et à porter à ébullition pendant 10 minutes. Quatrièmement, il s’agit de remplir les pots de confitures à ras-bord pour n’avoir aucune présence d’air après sa fermeture. L'ultime étape consiste à placer les pots à l’envers pendant 20 minutes afin de créer un vide d’air pour assurer une meilleure conservation.

Le document 3 nous informait de l’utilité du développement bactérien de l’eau et le document 3b mettait en relation le coefficient (unité Aw) et la vitesse de développement des micro-organismes.

Consultez la correction intégrale de la partie 1 sur digiSchool.

 

Corrigé de la partie 2 : Le défi énergétique

Les élèves devaient interpréter deux documents pour répondre aux questions de la partie 2. Il convenait d’analyser les documents puis de répondre aux questions ensuite.

Le document 1 nous présente le fonctionnement du puits canadien. Ce système est intéressant dans le défi énergétique auquel est exposé l’homme aujourd’hui car il utilise les propriétés thermiques du sol, stable au cours du temps à la température de 12°C, pour réaliser des économies d’énergie concernant le maintien d’une température optimale dans l’habitation.

Le document nous renseigne sur le Radon, qui est un gaz radioactif naturellement présent dans les sols et qui participe à la radioactivité naturelle à laquelle tout être humain est exposé sans que cela ne représente de danger particulier. Néanmoins, en cas d'exposition importante, l’impact sur la santé peut être majeur car la désintégration radioactive alpha (éjection d’un noyau d’hélium) altère les cellules de l’organisme, pouvant entraîner un cancer.

Toutes vos réponses sont-elles justes ? Découvrez l’intégralité du corrigé du Sciences grâce à digiSchool.

Les derniers articles Bac 2018