Technicien après-vente chez BMW : INTERVIEW

Le métier de technicien après-vente est assez méconnu du grand public : c'est beaucoup plus qu'utiliser ses compétences en mécanique pour réparer des voitures. C’est un travail minutieux qui demande de s’adapter à des situations variées avec les clients et en équipe, de réaliser des diagnostics pertinents et de maîtriser de nombreux domaines. Jordan Matias, technicien après-vente chez BMW, nous fait découvrir les coulisses de sa profession !

Technicien après-vente chez BMW : INTERVIEW © BMW

 

Interview de Jordan Matias, technicien après-vente chez BMW : « C'est un métier passionnant, épanouissant mais surtout un métier d'avenir ! »

 

Etre technicien après-vente dans l’automobile, et particulièrement chez BMW, c’est un métier de passionné. C’est en tout cas ce que confie Jordan Matias, pour qui faire ce métier était « une évidence ». Le technicien après-vente réalise des opérations de maintenance et de réparation sur des véhicules. C’est donc un métier qui demande adaptabilité et maîtrise, puisqu’il faut répondre à un cahier des charges précis et connaître à fond des équipements très variés. Chez BMW, un technicien après-vente est expert en mécanique et en électronique, et aussi en voitures électriques et hybrides. Une profession qui demande donc d’avoir le goût du détail, de la rigueur, un sens de la précision et du perfectionnisme à toute épreuve. Autant de leviers d’excellence qui caractérisent BMW.
 

Comment êtes-vous devenu Technicien Après-Vente ?

Jordan Matias : C'est une passion qui a commencé dès mon plus jeune âge. Mon père travaillait dans le monde de l'automobile et il m'arrivait souvent d'aller travailler à ses côtés. Pour moi, c'était une évidence ! Je me suis alors dirigé dans une filière en alternance avec un BEP, puis un BAC PRO en après-vente automobile. J'ai ensuite participé au Challenge BAC PRO, organisé par le Centre de Formation BMW à Tigery, c'est comme cela que j'ai découvert la formation TEAVA proposée par BMW.
 

Pouvez-vous nous expliquer vos principales missions ?

Aujourd'hui, je suis Technicien Service certifié chez BMW Charles Pozzi à Paris. Je m'occupe des diagnostics électriques et mécaniques de toute de la gamme BMW, MINI et BMW i. Cela consiste à prendre en compte les informations données par le client, faire le diagnostic puis confirmer ou infirmer chaque hypothèse pour enfin trouver la solution. En plus de cela, il faut veiller à ce que les interventions sur les véhicules soient réalisées dans les délais et le niveau qualité attendus.

J'ai également la casquette de second, donc en absence de mon responsable, je gère l'équipe, les plannings et l’attribution des tâches à effectuer en lien avec les réceptionnaires.
 

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Ce qui me plaît dans ce métier, c'est d'apprendre et d'évoluer au quotidien, pour ne pas rester sur mes acquis. Chaque panne est différente, il faut donc évoluer avec les modèles de la marque. C'est un métier de stratégie, il faut réfléchir à toutes les éventualités et penser à toutes les solutions possibles en un minimum de temps.

J'aime également le côté humain. En effet, on est souvent amené à expliquer la réparation au client, afin qu'il comprenne ce qui n'allait pas, ce qui a été fait et pourquoi il peut partir en toute sécurité.

C'est loin d'être métier monotone et c'est ce que j'aime.


Que diriez-vous à des jeunes pour les encourager à choisir cette voie?

Je leur dirais que c'est un métier passionnant, épanouissant et surtout un métier d'avenir !

Le nombre de voitures par habitant augmentant et les modèles se diversifiant, il y aura toujours du travail ; sans compter l'avenir des voitures électriques et des futures voitures autonomes.

Il faut savoir que 320 jeunes techniciens ont été formés depuis l'an 2000. Le taux d'embauche en concession de la formation TEAVA est supérieur à 80%.
 

Quelles sont, selon vous, les valeurs véhiculées par BMW ? Qu'est-ce qui vous plaît chez BMW ?

Innovation, technologie, dynamisme, qualité et sportivité : l'excellence.

BMW est une marque qui passionne de par son histoire, mais aussi par la variété et la qualité de ses modèles, ainsi que sa constante recherche dans l'innovation. Pour moi, la passion de l'automobile rime avec BMW, l'un ne va pas sans l'autre.

BMW est un groupe reconnu pour ses technologies, son savoir-faire et sa rigueur ; c'est ce qui me plaît chez BMW.
 

En quoi est-ce une opportunité de travailler chez BMW ?

Travailler chez BMW est une opportunité car nous avons le plaisir de travailler sur des modèles uniques à la pointe de la technologie.

Il s'agit d'un groupe premium, on a donc la chance de travailler sur une diversité de véhicules de qualité. Ce segment permet d'avoir un grand nombre d'entrées atelier par jour. C'est une marque dans laquelle nous avons la possibilité de nous former et d'évoluer constamment. BMW nous encourage à cela, que ce soit notre concession ou même BMW Group France.

Ce métier vous intéresse ? Cliquez-ici

actus : les derniers articles