Avenir professionnel : plus de la moitié des Français optimistes

Pour la première fois depuis le début de l’année 2016, 51% des Français se disent « confiants » quant à leur avenir professionnel et l’amélioration de la conjoncture économique. Ce ressenti est donné en juillet 2017 par le baromètre trimestriel de PageGroup, cabinet de recrutement spécialisé dans l’intérim.

Avenir professionnel  plus de la moitié des Français optimistes_iStock-614974416 © iStock


Lancé en janvier 2016, le baromètre « Indice de Confiance Emploi » donne la parole aux Français tout au long de l’année. Objectif : transmettre les ressentis des Français sur leur situation professionnelle et leur perception du marché du travail. Un point de vue intéressant, lorsqu’on sait qu’en juillet le chômage avait progressé de 1,4% en seulement trois mois. Soit 46 300 demandeurs d’emploi supplémentaires en catégorie A (personne sans aucun emploi, même réduit). Au total, 3,5 millions de chômeurs catégorie A ont pointé à Pôle Emploi en juillet. Malgré cela, les Français ont l’air d’apercevoir la lumière au bout du tunnel.
 

Les raisons de cet engouement

Rarement fruit du hasard, les regains d’optimisme sont souvent dus à plusieurs facteurs. Dans l’étude de PageGroup, l’engouement des Français est en grande partie dû à leur confiance nouvelle dans l'amélioration, à court terme, de la situation économique. Et pour cause : 55% des Français interrogés prédisent qu'elle sera bonne dans les 6 mois à venir.

Autre facteur à prendre en compte, l’amélioration de la situation du marché de l'emploi. En effet, 57% des sondés pensent qu'elle sera bonne dans 6 mois. Un chiffre qui n’est pas sans rappeler les prévisions de croissance de l’INSEE début octobre. L’Institut national de la statistique et des études économiques avait annoncé une prévision de croissance positive à 1,8% en 2017. Sans que cela puisse être vérifié, pour Isabelle Bastide, Présidente de PageGroup France, cela serait même dû  « [au] dynamisme insufflé par les politiques en place et le fameux 'Effet Macron' ».


Les Français, les Européens les plus optimistes

Toujours selon l’Insee, les Français seraient les Européens les plus optimistes (51%) juste derrière les Belges (60%). Pour atteindre la seconde place du classement, les candidats ont dû transmettre leur sentiment sur leur avenir professionnel. 66% d’entre eux espèrent développer de nouvelles compétences, 57% pensent obtenir une promotion, et 50% envisagent d’élargir leur périmètre de responsabilités. Les Français sont donc à l’aise avec la polyvalence, enthousiastes à l’idée d’évoluer dans leur carrière, et entreprenants. Et même plutôt sûrs d’eux, à en croire les 63% qui pensent pouvoir décrocher une nouvelle opportunité d’emploi en moins de trois mois. À titre indicatif, cela ne représente que 50% des Allemands et 49% des Suisses.

Bien sûr, ces chiffres sont à prendre avec précaution, puisque les données recueillies pour établir ce baromètre ont été obtenues auprès des personnes ayant postulé à une offre d’emploi ou déposé leur CV sur les sites Michael Page, Michael Page Interim Management et Page Personnel. Ainsi, ces résultats ne sont pas forcément représentatifs de tous les Français. Pour autant, les résultats de PageGroup ne peuvent que faire écho à la dernière étude de l’INSEE auprès des 18-19 ans. Elle révélait en février que 53% d’entre eux étaient plutôt optimistes concernant leur avenir professionnel, et que seulement 21% demeuraient plutôt inquiets. Les autres ne se prononçant pas.


Plus d'infos sur digiSchool : Les étudiants français plus optimistes sur leur avenir en 2016​​​​​​​

 

actus : les derniers articles