En partenariat avec : Crédit Mutuel RIFFX Bose

Sam Smith : en guerre contre le twerk!

Le chanteur a confié lors d'une interview ne pas être un grand amateur du twerk. Plutôt que de danser, il préfèrerait voir plus d'artistes mettre leur voix en avant.

© Cover Media

Sam Smith est l'une des révélations de cette année 2014. Propulsé sur le devant de la scène avec ses hits « Stay With Me » et « Money On My Mind », issus de l'album « In The Lonely Hour », le chanteur est souvent comparé à sa consoeur britannique Adele. Flatté par la comparaison, il a déploré un certain manque de diversité sur la scène actuelle, et aimerait rencontrer plus d'artistes de son genre.

« Il devrait y avoir des artistes de toutes les tailles, de tous les poids et de tous les horizons sexuels. (...) C'est un peu frustrant de participer à des shows et de voir que tu es la seul à ne pas twerker. Ça m'énerve. Je me dis : "Mais pourquoi je suis le seul à rester là debout en train de chanter ?". Les gens devraient faire ça », a-t-il confié au Telegraph.

Une âme sensible derrière les hits

Ancien barman de profession, Sam Smith a connu un succès fulgurant au cours de l'année, et ne s'est pas encore tout à fait habitué aux sirènes de la célébrité. « Parfois, c'est écrasant. (...) Si je m'asseyais et essayais de penser à ce qui m'arrive, je craquerais probablement et fondrais en larmes », a-t-il ajouté, expliquant par ailleurs qu'il lui était parfois « impossible de rester complètement normal », même s'il tient à garder la tête froide. Car son premier amour, ce sont ses fans, auxquels il a fait une belle déclaration d'amour.

« Bien sûr que je cherche l'amour, mais plus autant qu'avant. Mes fans ont complètement comblé ce vide », a-t-il assuré. Espérons qu'ils lui rendent la pareille en votant pour lui lors des NRJ Music Awards puisque le chanteur y est nommé dans la catégorie « Révélation Internationale de l'Année ».

© Cover Media