En partenariat avec : Apple Music Crédit Mutuel RIFFX

Le -
modifié le -

Sam Smith : en guerre contre le twerk!

© Cover Media

Le chanteur a confié lors d'une interview ne pas être un grand amateur du twerk. Plutôt que de danser, il préfèrerait voir plus d'artistes mettre leur voix en avant.

Sam Smith est l'une des révélations de cette année 2014. Propulsé sur le devant de la scène avec ses hits « Stay With Me » et « Money On My Mind », issus de l'album « In The Lonely Hour », le chanteur est souvent comparé à sa consoeur britannique Adele. Flatté par la comparaison, il a déploré un certain manque de diversité sur la scène actuelle, et aimerait rencontrer plus d'artistes de son genre.

« Il devrait y avoir des artistes de toutes les tailles, de tous les poids et de tous les horizons sexuels. (...) C'est un peu frustrant de participer à des shows et de voir que tu es la seul à ne pas twerker. Ça m'énerve. Je me dis : "Mais pourquoi je suis le seul à rester là debout en train de chanter ?". Les gens devraient faire ça », a-t-il confié au Telegraph.

Une âme sensible derrière les hits

Ancien barman de profession, Sam Smith a connu un succès fulgurant au cours de l'année, et ne s'est pas encore tout à fait habitué aux sirènes de la célébrité. « Parfois, c'est écrasant. (...) Si je m'asseyais et essayais de penser à ce qui m'arrive, je craquerais probablement et fondrais en larmes », a-t-il ajouté, expliquant par ailleurs qu'il lui était parfois « impossible de rester complètement normal », même s'il tient à garder la tête froide. Car son premier amour, ce sont ses fans, auxquels il a fait une belle déclaration d'amour.

« Bien sûr que je cherche l'amour, mais plus autant qu'avant. Mes fans ont complètement comblé ce vide », a-t-il assuré. Espérons qu'ils lui rendent la pareille en votant pour lui lors des NRJ Music Awards puisque le chanteur y est nommé dans la catégorie « Révélation Internationale de l'Année ».

© Cover Media