En partenariat avec : Apple Music Crédit Mutuel RIFFX

Le -
modifié le -

NRJ Music Awards 2009

Les NRJ music awards célèbrent leurs 10 années d’existence. Un anniversaire que les stars entendent bien fêter.

NRJ MUSIC AWARDS 2009 NRJ MUSIC AWARDS
En effet, les plus grands artistes foulent le tapis rouge du Palais des Festivals de Cannes en ce 17 janvier 2009.

Mylène Farmer, Jenifer, Katy Perry, Martin Solveig, Zaho, Enrique Iglesias, Grégoire, Seal, Christophe Maé, Duffy, Julien Doré, les Pussycat Dolls, Indochine, Akon, Stanislas, Nâdiya ou encore Sofia Essaïdi sont de la party.

Arrivé bien avant 6/9… heures, Nikos s’apprête à ambiancer la soirée avec, déjà dans son sillage, Flo et Mustapha, également présents.
La cérémonie s’annonce rythmée à plus d’un titre… musical. Et pour cause, treize prix sont remis ce soir là.

And the winners are…

Côté français, Jenifer qui est sacrée artiste féminine de l’année.
Loin d’être évidemment « Lunatique », elle charme une fois de plus l’audience.
Christophe Maé, qui est « Comme à la maison », reçoit, lui, deux trophées : artiste masculin de l’année et chanson française de l’année avec sa « Belle demoiselle ».
« C’est chelou », non pas du tout, c’est mérité. Zaho obtient le NRJ Music Award de la révélation de l’année.
Mylène Farmer, habitée des NRJ Music Awards et de blanc vêtue, est récompensée pour son album « Point de suture ».
Séquence émotion pour la troupe de Cléopâtre sacrée dans la catégorie groupe, duo troupe de l’année. Sofia Essaïdi, une « Femme d’aujourd’hui », venue chanter avec Christopher Stills, est accompagnée de Kamel Ouali, à l’origine du spectacle musical.

A l’international, Britney Spears est doublement sacrée. En effet, auréolée artiste féminine de l’année, l’Américaine reçoit également le NRJ Music Awards du clip de l’année pour « Womanizer ». Ouf… Il s’en est fallu de peut pour qu’Anthony Kavanagh, métamorphosé pour l’occasion en Britney Spears, très convaincante, bon d’accord pas tout à fait !, ne vienne s’emparer, à sa place, des récompenses.
Enrique Iglesias, qui triomphe alors avec Nâdiya grâce à leur duo, « Tired of being sorry », remporte le trophée de l’artiste masculin de l’année.
C’est Rihanna avec son "Disturbia" qui sort gagnante dans la catégorie chanson internationale de l’année.
Les Jonas brothers n’ont pas à attendre « A little bit longer » pour obtenir le NRJ music award de la révélation de l’année.
A l’image du blanc de sa robe bustier, c’est le plus « purement » du monde que Katy Perry est récompensée pour son album "One of the boys".   
Les diablesses des Pussycat Dolls mettent, elles aussi, le feu. En cuir noir et rouge, celles qui triomphent avec « When I grow up » viennent  recevoir leur NRJ Music Awards dans la catégorie groupe, duo, troupe de l’année.