Le -
modifié le -

Zayn Malik : les fans pleurent son départ

© Cover Media

Les Directioners ont exprimé leur tristesse sur les réseaux sociaux. Beaucoup craignent que le départ de Zayn Malik ne signe la fin du boyband.

Depuis hier soir, les fans des One Direction sont en deuil. L’annonce du départ définitif de Zayn Malik a créé une véritable vague d’émoi. Sur les réseaux sociaux, les Directioners partagent leur tristesse, leur colère, leur déception. Certains n'arrivent tout simplement pas à y croire. «Zayn est parti. Il est vraiment parti. C'est le pire jour de ma vie. Je ne pas croire qu'il parte», a lâché une fan sur Twitter. «Je peux pas y croire. Je veux pas y croire. La fin des One Direction, mon adolescence vient de se briser en mille morceau (sic)» pleure une autre.

A en croire les nombreux émoticônes de bonhommes qui pleurent repérés sur les réseaux sociaux hier soir, le 25 mars restera une journée bien triste dans la vie des Directioners. Un hashtag a même été créé pour l’occasion, "#AlwaysInOurHeartsZaynMalik". Plusieurs fans ont même proposé de s’habiller en noir et d'inscrire «Zayn» au feutre noir sur leur bras pour marquer ce jour de deuil.
La fin des One Direction ?

Cette nouvelle a profondément affecté les autres membres du boysband qui ont tout de même affiché leur soutien à Zayn Malik. Hier soir, lors de leur concert à Jakarta, Harry Styles a fondu en larmes sur scène. «Si les boys pleurent limite à chaque concerts c'est tout simplement qu'eux même savent que c'est terminé One Direction (sic)», a écrit un fan sur Twitter. Malgré un cinquième album en préparation, il semblerait que beaucoup de Directioners ne craignent que ça soit la fin des One Direction.

«Le fait que Zayn quitte le groupe, je suis désolée de le dire mais les 4 autres ni survivront pas. C'est le début de la fin des One Direction (sic)», a écrit une fan désespérée. En tout cas, pour ses fans, Zayn Malik est indissociable du boysband. «Quoi qu'il arrive Zayn aurai toujours en lui les souvenirs des One direction. C'est gravé dans son cœur et sur sa peau (sic)», assure un autre.

©Cover Media