Biographie Wolfmother

Né(e) le 30 novembre 1999, Erskineville, Australie

Genre musical: Rock, Rock, Heavy Metal

Wolfmother © CREASHORE

Wolfmother est un groupe de rock qui prend admirablement la relève des formations de légende telles que Led Zeppelin ou encore Deep Purple.

Faisant partie des groupes de rock les plus prometteurs du moment, ils font preuve de beaucoup de talent en adaptant différentes influences au heavy metal, leur univers de prédilection.

Biographie

Formation et débuts du groupe

L'histoire de Wolfmother débute en Australie avec la passion commune de trois amis pour le heavy metal. Chris Ross, Andrew Stockdale et Myles Heskett sont réunis par une même admiration pour des groupes internationaux tels que Black Sabbath ou The Doors.

Musiciens amateurs, les trois amis se lancent dans la composition de leurs propres morceaux à grand renfort de basses, de guitare et de clavier. Si le style de la formation à ses débuts est encore brut, ils se perfectionnent au fil des nombreux festivals qui se déroulent à travers l'Australie.

Originaires de Sydney, les trois compères écument les rendez-vous de rock avec obstination. Ils commencent à se faire connaître grâce à leur style complètement décalé que beaucoup classeront plus tard dans le genre psychédélique.

Parmi leurs premières apparitions les plus remarquées se trouvent les festivals de Big Day Out ou encore ceux de Homebake. Si la formation se produit depuis 2003 ce n'est qu'un an plus tard que Wolfmother signe chez Modular Recordings.

Le groupe commence sa carrière professionnelle très fort avec un premier EP éponyme présenté.


Débuts de carrière professionnelle

Avec plus de 10 000 exemplaires vendus en l'espace de quelques semaines, la formation se classe rapidement parmi les révélations rock du moment. Les fans d'Australie s'arrachent le single, encourageant Wolfmother à sortir un premier album studio.

En attendant cet événement, le groupe donne des concerts ça et là, favorisant encore plus la sortie de cet opus tant attendu. En 2005, Wolfmother se fait repérer par Dave Sardy, dénicheur de talents et producteur notoire de Oasis, Red Hot Chili Peppers ou Marylin Manson.

Profitant de cette opportunité, Wolfmother rompt son contrat avec Modular Recordings et prend le chemin d'un studio d'enregistrement de Los Angeles. Les membres du groupe se mettent aussitôt au travail tout en se faisant connaître dans quelques concerts en ville.

Pour faire patienter les fans, Wolfmother propose un single sous le titre de « Mind's eye/woman ». Le titre se classe notamment en vingt-sixième position en Australie. Le succès précède celui de l'album « Wolfmother ».


Révélation et consécration de Wolfmother

Contre toute attente, le disque se retrouve directement en troisième position des meilleures ventes d'albums dans le pays d'origine de Wolfmother. L'opus accapare les ondes des radios et devient l'album révélation pour le monde du heavy metal.

Demeurant de nombreuses semaines dans le top 20 des meilleurs classements nationaux, « Wolfmother » concrétise enfin les rêves de succès international des membres du groupe. Chris Ross et Myles Heskett quittent pourtant le groupe en dépit de la notoriété grandissante.

C'est finalement entouré de nouveaux compagnons que Andrew Stockdale présente le second opus de Wolfmother, baptisé « Cosmic egg ». Le disque sort en octobre 2009 et ne déçoit pas les fans de première heure.

Toujours aussi énergiques, les mélodies de Wolfmother demeurent très appréciées. Parmi les nombreuses gratifications reçues par Wolfmother, on compte notamment des MTV Awards Australian Video Music Awards en 2006 ou encore des Jack Awards dans le courant de la même année.

Le groupe se produit désormais autant aux États-Unis qu'en France ou en Australie.

+