Le -
modifié le -

will.i.am :il suit le traces de Puff Daddy

© Cover Media

will.i.am explique dans le Time Out London avoir été influencé par le parcours de Puff Daddy pour lancer sa marque, MCCVIII. Le rappeur est pour lui un modèle.

will.i.am et son frère Carl Gilliam possèdent la marque de baskets MCCVIII (qui se prononce twelve-oh-eight), baptisée en souvenir de l’adresse de la maison de leur enfance. Leur dernier modèle, le Pharaoh, en hommage aux Wallabees de Clarks, propose trois styles - hautes, basses, ou hautes plaquées or - et trois prix différents. Les deux frères expliquent avoir été inspirés par Puff Daddy, qui s’est lui aussi lancé dans le textile depuis de nombreuses années. « J’aime ce que Puff a fait avec sa propre marque, a confié will.i.am dans le Time Out London. Je me réfère à lui pour ça. C’est lui qui exprime le mieux le fait que les hommes du hip hop sont de vrais hommes de la renaissance. Jimi Hendrix : il aurait dû avoir sa propre guitare. Aussi génial qu’était Michael Jackson, il aurait dû avoir ses propres chaussettes à paillettes, sa marque de gants, sa boisson gazeuse, ses mocassins et ses Aviators. Aussi grand qu’était Mozart, ce piano qui dit Yamaha, il devrait dire Mozart ! Donc, dieu merci que les artistes hip hop fassent plus que d’écrire des chansons, merci Kanye (West), merci Diddy et merci Run DMC. »

Les chaussures Pharaoh - MCCVIII seront vendues en ligne et dans le magasin Liberty de Londres à partir de ce mois-ci, et une collaboration entre la marque et le magasin est prévue pour février prochain. will.i.am est ravi, car c'est un grand fan de la mode londonienne... et surtout de l’une de ses créatrices ! « Vivienne Westwood. Oh mec – je pense "punk rock" et je pense "hip hop", il y a une seule personne qui relie les deux cultures, elle a l’esprit et le style, a confié will.i.am. Elle était, et c’est toujours, la femme qui comprend tout. Le monde de la chaussure n’est pas le plus simple à pénétrer. »