Le -
modifié le -

The Weeknd : son hommage à David Bowie

© Photomontage Abaca

Si The Weeknd a choisi d’intituler son album «Starboy», ce n’est nullement dû au hasard. En effet, le rappeur a voulu rendre hommage à l’une de ses idoles disparues, le génial musicien David Bowie.

En matière d’hommage, The Weeknd ne fait pas dans la demi-mesure. Pour rendre hommage à l’une de ses plus grandes influences, le musicien David Bowie mort en début d’année, il a tout simplement décidé d’intituler son nouvel album «Starboy». Une référence à peine cachée à «Starman», l’un des hits du rockeur disparu. Il a d’ailleurs confirmé au Wall Street Journal que ce titre était bien une référence : «J’adore Bowie, pour moi c’est l’inventeur ultime.»

Outre sa fascination pour Bowie, le chanteur a aussi parlé d’une autre icône de la musique, disparue récemment : Prince. En effet, The Weeknd devait enregistrer à Paisley Park, la résidence de l’excentrique star dans le Minnesota, où elle a été retrouvée morte, victime d’une overdose médicamenteuse.

The Weeknd en studio avec Daft Punk


Mais n’allez pas croire pour autant que la jeune star a les yeux rivés sur le passé : pour le morceau qui a donné son titre à l’album, The Weeknd a bossé avec le duo français Daft Punk. Une expérience qui ne l’a pas laissé indifférent. «Leur studio ressemble à un vaisseau spatial, il y a plein de trucs, mais leur manière de faire de la musique, de l’expliquer, est très cinématographique. C’est comme s’ils lisaient une page de roman, poursuit-il. Ils peuvent être techniques, mais c’était intéressant de voir comment ils visualisent la création musicale.»

Après «Starboy», The Weeknd a dévoilé «False Alarm», fin septembre, deuxième extrait de l’album prévu pour le 25 novembre et sur lequel on retrouvera le travail de producteurs comme Cirkut, Ben Billions, Doc McKinney et Mano. Bref, The Weeknd admire les stars du passé, mais sait aussi s’entourer des plus grosses pointures actuelles!

© Cover Media