Le -
modifié le -

Taylor Swift : elle n'est sûre de rien !

© Cover Media

Taylor Swift a beau avoir beaucoup de succès, elle sait très bien qu’il peut être éphémère. La chanteuse a confié à Vogue qu’elle ne considérait rien comme acquis.

Taylor Swift rencontre un succès sans précédent depuis quelques années. En 2015, elle a passé la majeure partie de son temps sur les routes, dans le cadre de son 1989 Tour et ses concerts, durant lesquels elle invite de nombreuses stars, font toujours beaucoup parler d'eux. Mais la chanteuse de 25 ans sait très bien que son succès pourrait disparaître en un rien de temps. « Le public pourrait changer d’avis à mon sujet demain, a-t-elle dit à l'édition australienne de Vogue. Tout va bien en ce moment, mais je ne serai jamais assez stupide, bête et idiote pour penser que j’ai le contrôle sur le public. Tout ce que je peux contrôler, c’est faire de la bonne musique. »

Quand elle avait 14 ans, Taylor Swift a convaincu sa famille de quitter leur ville natale de Wyomissing, en Pennsylvanie, pour emménager à Nashville, dans le Tennessee, afin de pouvoir évoluer dans sa carrière. Son deuxième album, Fearless, sorti en 2008, lui a permis de percer à l’international et depuis, elle est devenue une artiste incontournable de l’industrie de la musique. Mais la chanteuse ne considérera jamais sa carrière comme acquise et cet état d’esprit l’aide à se concentrer. « J’ai eu de la chance que les gens apprécient ma musique dès le début, mais en aucun cas, que ce soit sur le fond ou sur la forme, tout ceci est permanent, a-t-elle continué. Je pense qu’en être consciente, c’est ce qui me permet de rester dans le jeu. »

La tournée de Taylor Swift prend fin en Australie, en décembre. Une fois ses 85 concerts terminés, la chanteuse va peut-être prendre une petite pause car elle craint que le public ne se lasse d’elle. « Je pense que je devrais faire une pause, avait-elle confié dans le NME. Je pense que les gens vont (...) [en avoir] besoin. Je vais traîner avec mes amis. Écrire de nouvelles chansons. Peut-être pas. Je ne sais pas. »