Le -
modifié le -

Taylor Swift affronte son agresseur présumé au tribunal

© Abaca

Taylor Swift a témoigné contre David Mueller, l'animateur qui lui aurait fait des attouchements inappropriés. La chanteuse a raconté sa version des faits à la barre.

Le procès qui oppose Taylor Swift à David Mueller se poursuit. Hier, jeudi 10 août, la chanteuse a été appelée à témoigner à la barre du tribunal de Denver dans le Colorado. Elle a donné sa version des faits.

 «C'était définitivement une main aux fesses, une longue main aux fesses, a déclaré la superstar. C'était assez long pour que je sois complètement sûre que c'était intentionnel.Il a laissé sa main sur mes fesses alors que je tentais de m'éloigner de lui, mal à l'aise. Les premières secondes, j'ai cru que c'était une erreur. Je me suis rapidement mise de côté... C'était quelque chose de vraiment choquant que je n'avais pas vécu auparavant... Il a touché mon cul sous ma jupe, c'était sous ma jupe. Après ça, ma personnalité a changé. J'ai juste dit d'une voix monotone, merci d'être venu et ensuite ils sont partis.»

Taylor Swift également poursuivie

De son côté, David Mueller, qui nie les faits, a lui aussi déposé une plainte contre Taylor Swift et sa mère. Il assure que les «fausses» accusations de la chanteuse lui ont fait perdre son travail à la station de radio qui l'embauchait. Il exige désormais des réparations à hauteur de 3 millions de dollars, quand la chanteuse lui réclame un dollar symbolique pour l'agression sexuelle dont elle se dit victime. 

En effet, Taylor Swift ne veut pas d'argent. La star souhaite simplement que son agresseur soit puni pour son acte. Au départ la chanteuse et sa mère ne souhaitaient pas alerter la police à propos de l'incident pour éviter que celui-ci ne «définisse» la vie de la star, comme l'a expliqué sa mère, Andrea, à la barre, mercredi 9 août dernier. Mais l'interprète de «Bad Blood» a changé d'avis. Elle veut désormais montrer l'exemple à toutes les victimes d'agressions sexuelles en affrontant l'homme qui lui a fait ça!

©Cover Media