Le -
modifié le -

Stromae: ses confidences sur ses crises d’angoisse

© SIPA

Stromae ne se serait toujours pas remis des effets secondaires du traitement antipaludique, qu’il avait pris en 2015, lors de sa tournée en Afrique.

Souvenez-vous, il y a près de deux ans, Stromae, alors au sommet de sa gloire, partait en tournée en Afrique. L’artiste devait s’arrêter au Rwanda, pays où son père a été tué pendant le génocide en 1994. Malheureusement, le chanteur était tombé malade et avait dû annuler tous ces concerts.

A l’époque, on apprenait que le chanteur n’avait pas supporté son traitement antipaludique, qui lui avait donné des hallucinations. Après plus de 150 représentations, Stromae était complètement à bout. Et c'est à la suite de cet épisode difficile que l’artiste avait d’ailleurs décidé de se retirer de la vie publique
 
Stromae toujours malade à cause du médicament

Stromae est revenu sur cette période douloureuse de sa vie, dans un entretien pour le magazine Marianne. Les effets indésirables du traitement, le Lariam, n’auraient apparemment pas complètement disparus. «Il y a un avant et un après Lariam, explique le chanteur à Marianne. Aujourd'hui, je suis encore sensible aux crises d'angoisse.»

Le chanteur a aussi admis qu’il n’aurait pas dû prendre ce traitement, dans ces révélations qui font froid dans le dos: «Il m'est arrivé de devoir retourner aux urgences à l'hôpital. J'ai peu de regrets dans ma vie, mais si je pouvais revenir en arrière et éviter de prendre du Lariam, je le ferais sans hésiter...»