Le -
modifié le -

Stromae : la triste histoire derrière "Papaoutai"

© © Getty Images / Johnny Nunez

Stromae a le don de mettre des paroles joyeuses sur des musiques mélancoliques, et inversement. "Papaoutai" est ainsi un hit très dansant, mais qui cache une histoire bien plus dramatique.

Le manque, sujet principal de ses musiques

Stromae clame dans ses chansons les errances d'une jeunesse désabusée, que ce soit dans "Alors on danse" ou "Formidable". Il a donné le tempo avec des musiques idéales pour danser, mais aussi et surtout des textes bien écrits et qui abordent souvent des thèmes douloureux : l'alcoolisme, les peines de cœur, l'intolérance, l'oppression, la solitude. Et pour "Papaoutai", c'est un thème cher à son cœur que Stromae évoque puisqu'il s'agit de l'abandon d'un fils par son père.

Une histoire intime

Dans "Papaoutai", l'enfant de la chanson demande tous les jours à sa mère quand il pourra enfin voir son père, aux abonnés absents depuis trop longtemps. Cela fait évidemment écho à l'histoire personnelle de Stromae dont le père a quitté le foyer familial alors qu'il n'était qu'un enfant. Il ne reverra jamais son père qui a été assassiné au Rwanda, une perte définitive. C'est une forme d'hommage musical que rend Stromae à son père et aux enfants qui, comme lui, n'ont pas eu de présence paternelle.