Le -
modifié le -

Stromae fait parler de lui jusqu'à New York !

© Cover Media

La musique du chanteur belge a traversé l'Atlantique ! Le New York Times lui consacre un article afin de le présenter au public américain.

FR Music - Il vient d’un petit pays mais il conquiert peu à peu les plus grandes patries de ce monde : après l’Europe, Stromae suscite l’intérêt de l’Amérique ! Ce lundi 14 octobre, le jeune Belge de 28 ans s’est en effet vu consacrer un portrait dans le prestigieux New York Times, un article qui dresse le parcours de ce «dandy fluorescent» en vantant ses talents d’auteur et de compositeur.

« Il est l’un des rares musiciens contemporains à évoquer si directement la morosité ambiante en Europe, et il le fait avec un éclectisme qui lui a valu les louanges de la critique », peut-on lire. Stromae y justifie par ailleurs la nature pessimiste de certains de ses textes par « un désir d’être réaliste ». « Il ne s’agit pas de dire que tout va mal, parce que ce n’est pas ce que je dis dans mes chansons. Mais il ne s’agit pas non plus de dire que tout va bien. C’est la vie. »

Prochain défi : Bercy !

La publication américaine poursuit ensuite en mettant en lumière les nombreux succès de Stromae de l’autre côté de l’Atlantique à commencer par son premier single « Alors on danse », classé numéro un dans 19 pays, ou son dernier album « Racine carrée », « vendu à près de 400 000 copies en France depuis sa sortie », souligne le New York Times.

Et en effet, dans l’Hexagone, le triomphe est tel que l’artiste a déjà rempli trois Zénith et a donc rajouté une ultime date dans la capitale à Paris-Bercy le 17 novembre. La billetterie est d’ailleurs ouverte depuis ce mardi. Avec un concert à la Scala de Londres programmé le 11 décembre, on pourrait bien désormais se mettre à rêver à une représentation américaine, non ?

Réservez vos places pour les concerts de Stromae ! 

© Cover Media