Biographie Stomy Bugsy

Né(e) le 21 mai 1972, Paris, France

Genre musical: Hip Hop/Rap

Stomy Bugsy © NRJ

Pages officielles

Stomy Bugsy est l'un des pionniers du rap français.

Depuis 1991, il s'est imposé avec le groupe Ministère A.M.E.R. mais aussi en solo.

Il s'est également distingué au cinéma ("De l'amour" ; "Gomez et Tavarès").

Biographie

Le Ministère A.M.E.R

Stomy Bugsy
, de son vrai nom Gilles Duarte, voit le jour le 21 mai 1972 à Paris.

Né de parents d'origine capverdienne, il grandit à Sarcelles, en Seine-Saint-Denis, entouré de ses cinq frères et soeurs.

Fan de Muhammad Ali, il s'initie à la boxe avant de s'intéresser de très près au hip-hop. Puis il rencontre le rappeur Passi . De leur amitié naît le groupe Ministère A.M.E.R.

C'est en 1991 que sort "Traîtres", premier maxi du groupe qui enchaîne l'année suivante sur un premier album, "Pourquoi tant de haine".


Des textes engagés

En avril 1994 paraît l'album, "95200" qui contient des titres engagés dont "Plus vite que les balles" qui dénonce les bavures de la police.

En 1995, Stomy et son groupe sont condamnés par la Justice française pour "provocation et incitation à la violence" à cause du morceau "Sacrifice de poulet".


Ses débuts en solo


A partir de 1996, le rappeur entame une carrière solo marquée par la sortie de l'album "Le Calibre qu'il te faut" qui contient le tube "Mon papa à moi est un gangster". Le Prince des lascars est devenu un gangster d'amour.

En 1997, il devient acteur et incarne le rôle d'un banlieusard dans "Ma 6-T va crack-er" et dans "De l'amour" (2001). Retour à la musique en janvier 2000, il sort "Trop jeune pour mourir" où il rend hommage au rap américain de la West Coast.


Stomy Bugsy au cinéma

Avant de publier son quatrième opus, "Quatrième round", en mars 2003, le rappeur poursuit sa carrière au cinéma en jouant dans "Les Jolies choses" (2001), "3 zéros" de Fabien Onteniente et "le Boulet" d'Alain Berberian (2002).

Dans la comédie policière "Gomez et Tavarès" (2003) et "Gomez VS Tavarès, la suite" (2007), l'ex-leader du Ministère A.M.E.R incarne... un flic ! En août 2007, Stomy Bugsy revient au rap avec "Rimes Passi onnelles".

En 2008, on le retrouvera sous les traits d'un journaliste communiste martiniquais des années 1930 dans le film "Aliker".

+