Le -
modifié le -

Soprano: les moments clés de sa carrière

Après avoir enchaîné les morceaux devenus des classiques du rap français avec les Psy 4 de la Rime, Soprano a séduit le public en solo grâce à son univers frais et décomplexé. Retour sur sa carrière jalonnée de succès.

Soprano: les moments clés de sa carrière

Soprano: ses débuts avec les Psy 4 de la Rime
Fan de Michael Jackson, Soprano, de son vrai nom Saïd M'Roumbaba, décide très tôt de faire carrière dans la musique. En 1995, il fonde avec ses cousins Alonzo et Vincenzo ainsi que son ami d'enfance DJ Sya Styles, le groupe Kids Dog Black (KDB). Les jeunes garçons deviennent ensuite les Psy 4 de la Rime. Le groupe participe à plusieurs compilations et bandes originales de films avant de sortir en 2002, l'album «Block Party» qui le révèle au grand public.

Soprano : ses premiers succès en groupe puis en solo
Les Psy 4 de la Rime enchaîne ensuite les succès. Publié en 2005, «Enfants de la Lune», leur deuxième opus, est certifié disque d'or deux mois après son lancement. En parallèle, le marseillais décide d'entamer une carrière solo. «Moi j’ai pas», son premier single, voit le jour en 2006 et fait un carton. Le public réservera un accueil très favorable à «Puisqu'il faut vivre», l'album dont il est extrait et dévoilé l'année d'après. Avec 155 000 exemplaires écoulés, le disque porté par les hits «Halla Halla» et «À la bien!» atteint la deuxième place des ventes en France.

Soprano, nommé aux NRJ Music Awards
Le rappeur d'origine comorienne retrouve ensuite ses acolytes des Psy 4 de la Rime. Numéro 1, dès sa sortie en 2008, «Les Cités d'or», le troisième album du groupe, sera, comme le précédent, certifié disque d'or. Les quatre amis d’enfance enchaînent ensuite les concerts et Soprano commence à travailler sur son prochain opus solo. En 2010, il publie une nouvelle mixtape intitulée «De Puisqu'il faut vivre à La Colombe» et l'album «La Colombe». L'année suivante, «Le Corbeau» et «La Colombe et le Corbeau», qui réunit les morceaux des deux opus, voient le jour. Ils remportent un franc succès et le single «C'est ma life» décroche une nomination aux NRJ Music Awards 2012.

Soprano fait partie de la «Génération Goldman»
2013 marque le grand retour dans les bacs des Psy 4 de la Rime, après cinq ans d'absence, avec «Quatrième dimension». Sur tous les fronts, Soprano dévoile «Coup de cœur», un duo poignant avec Kenza Farah, qui sera nommé dans la catégorie Groupe/Duo francophone aux NRJ Music Awards. La même année, il reprend la chanson «Quand la musique est bonne» avec Amel Bent pour l'album «Génération Goldman 2». En 2014, Soprano publie «Cosmopolitanie». Porté par les hits «Ils nous connaissent pas», «Cosmo», et «Fresh Prince», l'album est certifié double disque de diamant.

Soprano au sommet avec « L'Everest »
Après avoir réédité son dernier opus, le rappeur sillonne la France avec son «Cosmo Tour». Début 2016, le Marseillais rejoint la troupe des Enfoirés. Il dévoile ensuite, en juin, le single «Le Diable ne s'habille plus en Prada», tiré de «L'Everest», son prochain album à paraître. Il est suivi, en août, par «En feu». Le cinquième album solo du chanteur est publié en octobre et dans la foulée, Soprano sort «Mon Everest», en duo avec Marina Kaye. Très rapidement le hit est certifié single de platine. Nommé dans les catégories chanson française de l'année pour «Le Diable ne s'habille plus en Prada» et artiste masculin francophone de l'année, le rappeur repart de la cérémonie avec ce dernier prix sous le bras. 2017 démarre sous les meilleurs auspices pour Soprano qui voit «L'Everest» certifié double disque de platine.