Biographie Skrillex

Né(e) le 15 janvier 1988, Los Angeles, USA

Genre musical: Electronic

Skrillex © MDD

Skrillex de son vrai nom Sonny Moore, est l'ancien chanteur du groupe américain d'emocore From First To Last. Il enregistre avec le groupe deux albums, intitulés «Dear Diary, My Teen Angst Has A Body Count» et «Heroine».

En 2007, il décide de quitter le groupe et de se diriger vers une carrière solo dans la musique électronique. Skrillex est révélé au grand public en 2010 grâce à son album «Scary Monsters and Nice Sprites».

En 2014, Skrillex s'associe avec Diplo pour créer le projet Jack Ü.

Biographie

Un passionné de musique

Sonny John Moore, plus connu sous le nom de Skrillex, est né le 15 janvier 1988 à Los Angeles. Passionné par la musique dès son plus jeune âge, le musicien décide de rejoindre en 2004 le groupe rock From First To Last, où il officie en tant que guitariste puis chanteur. Le groupe connaît en seulement quelques mois une jolie notoriété et Sonny Moore commence à se faire un nom sur la scène rock américaine. La formation d’emocore sortira deux albums « Dear Diary, My Teen Angst Has A Body Count » et « Heroine », avant de se produire sur scène à travers les Etats-Unis. Sonny Moore connaît à cette époque de fortes douleurs aux cordes vocales, qui l’obligeront à s’éloigner du groupe pour subir une lourde opération chirurgicale.

Deux ans plus tard, le jeune homme décide de voler de ses propres en ailes, en se lançant dans une carrière solo très prometteuse. Il se fait connaitre en postant différentes démos sur le site MySpace, avant de partir en tournée avec le groupe de rock alternatif Team Sleep.


Ses débuts en solo

Dès 2008, Sonny Moore devient un des artistes les plus prometteurs de la scène éléctro. Ses compositions sont qualifiées de brostep, un courant qui se veut plus agressif et plus brut que le dubstep. Il poursuit sur cette belle lancée avec une tournée à travers les Etats-Unis, intitulée « Alternative Press Tour ».

L’aventure solo commence réellement en 2009 pour le musicien, lorsqu'il dévoile son premier EP, « Gypsyhook », alternant titres originaux et reprises. Il faudra toutefois attendre l’année 2010 pour que le musicien se fasse connaître sous son nouveau nom de scène, avec la sortie de l’album « My Name is Skrillex ». Des artistes font alors appel à lui pour remixer leurs titres, dont Lady Gaga, La Roux encore Black Eyed Peas.


« Scary Monsters and Nice Sprites »

Repéré par le musicien et producteur Deadmau5, il signe en 2010 avec la maison de disques de ce dernier, Mau5trap Recordings. Il se lancera avec lui dans une tournée mondiale, où il se produira chaque soir à guichets fermés. L’EP « Scary Monsters and Nice Sprites » sort dans la foulée avec des sonorités entre dubstep et éléctro. Un coup d’essai réussi pour le jeune homme qui fait son entrée dans les prestigieux classements du magazine Billboard. On trouve sur ce nouvel opus de nombreux hits dont « Rock n' Roll (Will Take You to the Mountain) », « All I Ask of You », ou encore « With You, Friends ».

L’album fera même l’objet d’une réédition un an plus tard, intitulée « More Monsters and Sprites ». Le musicien enchaîne alors plus de 300 concerts à travers le monde, avec une énergie sans pareille. Quelques mois plus tard, Skrillex décide de créer son propre label, OWSLA, sur lequel il produit de jeunes talents de la scène éléctro.

Un nouvel EP voit le jour à la fin de l’année 2011, baptisé « Bangarang ». Skrillex y collabore avec de nombreux artistes dont la chanteuse Ellie Goulding, qui n’est autre que sa petite-amie. Le couple a enregistré plusieurs morceaux ensemble, dont « Summit », avant de se séparer à la fin de l’année 2012.


Spring Breakers

En 2012, Skrillex est choisi par le réalisateur Harmony Korine pour apparaître sur la bande-originale de son nouveau film, « Spring Breakers ». De nombreux titres du musicien figurent tout au long du long-métrage dont « With You, Friends », « Part Smoke » ou encore « Ride Home ». La popularité du film permettra à Skrillex de toucher un public plus large et de conforter son statut de précurseur dans le domaine de la musique dubstep.

La musique de Skrillex inspire même les plus grands artistes du moment dont Selena Gomez pour son album « Stars Dance » ou encore Muse pour leur opus « The 2nd Law ».


Récompenses

Les récompenses s’enchaînent pour Skrillex, qui obtiendra trois trophées lors de la cérémonie des Grammy Awards 2012. Le musicien est vainqueur dans les catégories Meilleur single dance pour « Scary Monsters and Nice Spripes », Meilleur album dance pour « Scary Monsters and Nice Spripes », et Meilleur Remix pour « Cinema - Benny Benassi (Skrillex Remix) ».

La même année, Skrillex remporte le prix des Meilleurs effets visuels pour son clip « First of the Year (Equinox) » lors des MTV Video Music Awards. La star a été une nouvelle fois honorée en février 2013, en remportant trois nouveaux prix lors de la cérémonie des Grammy Awards.


Le projet Jack Ü

Les années 2013 et 2014 sont marquées par les albums «Leaving» et «Recess». Pour ce dernier, Skrillex met même en place une application spécialement conçue pour ses fans.  Pour cet opus, le DJ a fait appel à des pointures du monde de l'électro comme Fatman Scoop, Kill The Noise ou Diplo.

C’est justement avec ce dernier qu’il décide de monter le projet Jack Ü. Le tout commence lors d’un grand concert organisé par le label Mad Decent qui les fait mixer ensemble. Les deux DJs accrochent et décident de recommencer régulièrement.

Après leur premier single «Take Ü» en septembre 2014, ils sortent leur premier album «Skrillex and Diplo Present Jack Ü» le 27 février 2015. On retrouve dessus notamment la voix de Justin Bieber sur le single «Where Are Ü Now».

+