Biographie Skip The Use

Né(e) le 1 janvier 2007, Lilles

Genre musical: Rock

Skip The Use © Cover Media

Skip The Use s’est formé à Lille en 2007. Il s’agit d’une imparable machine à danser, qui conjugue au début de sa carrière rap, électro et rock pour faire évoluer ce mélange vers du power pop, puis du punk-rock et enfin des influences disco. Tous les coups rythmiques sont permis.

En février 2014, Skip The Use débarque avec un nouvel album, « Little Armageddon », suivi d'une tournée dans toute la France.

Biographie

Les anciens du groupe Carving

Cinq Lillois composent Skip The Use : Jay Gimenez à la basse, Yan Stefani à la guitare, Mat Bastard au chant, Manamax Catteloin à la batterie et Lionel Raepsaet au clavier. Ces anciens du groupe punk Carving travaillent sur un nouveau projet et sortent en 2007 leur premier album pour leur nouveau groupe Skip the Use. 

L’album éponyme Skip The Use est coproduit par Calysta et NPE. L’enregistrement de « Skip The Use », qui sort le 5 octobre 2009, se fait au studio YellowSub avec Yves Jaguet et Manu Guiot membre de NPE. 

Il s’en suivra une tournée dans toute la France pour des concerts souvent donnés à guichets fermés puis des festivals de grandes envergures, comme le Main Square Festival d’Arras et les Solidays en 2010 et 2011. Ils s'exportent également très bien à l'étranger et donnent des concerts au Canada, en Belgique, en Allemagne, en Hongrie et aussi en Lettonie. 


Premières parties des groupes Trust et Rage Against The Machine

Si le groupe réussit par lui-même à remplir les salles, les plus grands se les arrachent. Par trois fois, Skip The Use assure la première partie du groupe légendaire français Trust et une fois celle de leur idole, le groupe Rage Against The Machine. 


Reprise de « Song 2 » de Blur

Le punk et le metal fondent leur mouvement, mais ils n'hésitent pas à diversifier leurs influences. C’est sur leur EP 5 titres « Sound From The Shadow » que Skip The Use reprend le titre culte de Blur, « Song 2 ». L’EP se classe 15ème au top digital et leurs passages répétés à la radio vont véritablement concourir à la notoriété montante du groupe Skip The Use. Le titre « Give Me Your Life » devient le générique de « Monte le son » sur France 4, de « Turbo » sur M6 et de « Noël dernier cri » sur Canal +. 


De victoire en victoire

En janvier 2012, Skip The Use est nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie Groupe ou artiste révélation scène de l’année. Les membres profitent également de leurs passages à la télé pour offrir de nouveaux titres à leur public. Ainsi, c’est à l’occasion d’un passage sur le plateau de Taratata que Skip The Use enregistre une version avec chorale de « Ghost ».

Dans la foulée, le 6 février 2012, leur deuxième CD « Can Be Late » est lancé. Deux versions voient le jour : la première classique et la seconde en version limitée contenant un CD de huit chansons lives enregistrées durant le concert à La Machine Du Moulin Rouge à Paris en octobre 2011. Le titre « Give Me Your Life », qui remporte un énorme succès, fait l’objet d’un clip et d’un making off réalisé par les frères Salto.

C’est sur les chapeaux de roues que commence 2013 avec la Victoire de la musique de l’album rock de l’année remis à Skip The Use pour l’opus « Can Be Late ». Toujours plus appréciés, les acolytes sont invités en juin à se produire en première partie de Muse au Stade Charles-Ehrmann de Nice. En parallèle, ils poursuivent l’écriture de leur troisième opus qu’ils terminent en octobre. 


Nouvel album et tournée

Aussitôt le disque bouclé, Skip The Use annonce un premier single, « Nameless World », présenté sur la Toile via un sublime clip coloré et animé en décembre.

L’album « Little Armageddon » est quant à lui annoncé le 24 février, décrit par le groupe comme « un condensé » de leurs personnalités et de leurs expériences sur les routes, mais aussi comme « un hommage au ska ».

C’est à travers une nouvelle tournée qu’ils défendront ensuite leurs nouvelles chansons dès le mois d’avril avec un Zénith de Paris prévu le 10 octobre. 

+