Le -
modifié le -

Sia: retour sur la carrière de l’artiste en 5 chiffres-clés

© MDD

De «Chandelier» à «The Greatest» en passant par «Cheap Thrills», impossible de passer à côté des hits de Sia Furler. Retour sur la carrière de l’Australienne en 5 chiffres-clés.

1.200

En 1997, dans la foulée de la séparation de Crisp, son groupe de jazz, Sia sort son premier opus solo baptisé «OnlySee». L’Australienne écoulera 1.200 copies de l’album, dont 1.000 à Adélaïde, sa ville natale.

1,5 million

«Cheap Thrills», en duo avec le Jamaïcain Sean Paul, a permis à Sia de devenir la première femme de plus de 40 ans à occuper la place de numéro 1 aux Etats-Unis, depuis Madonna en 2000. A ce jour, le morceau, qui a été nominé dans la catégorie Meilleure prestation pop par un duo ou groupe aux Grammy Award 2017, s’est vendu à plus d’1,5 million d’exemplaires dans le pays.

153

Entre 2014 et 2016, la chanteuse australienne a passé 153 semaines dans le Hot 100 Billboard. «Cheap Thrills», le seul de ses hits à être arrivé en tête du top américain, est resté classé 52 semaines. Son duo avec Sean Paul est suivi par «Chandelier» (45 semaines), «Elastic Heart» (30 semaines), «The Greatest» (23 semaines) et «Alive» (3 semaines).

1,5 milliard

Avec 1,5 milliard de vues cumulées sur YouTube, «Chandelier» occupe la 18e place des vidéos musicales les plus regardées sur la plateforme. Sorti en 2014, le clip a été réalisé par Sia et Daniel Askill et met en scène la jeune danseuse américaine Maddie Ziegler. La chorégraphie signée Ryan Heffington a été récompensée d’un MTV Video Music Awards.

73

Auteure-compositrice à succès, Sia a collaboré avec de nombreuses personnalités au cours de sa carrière, et notamment des artistes français. L’Australienne a écrit 73 titres pour des artistes aux univers variés. C’est à elle que l’on doit les hits «Diamonds» de Rihanna, «Pretty Hurts» de Beyoncé, «Perfum » de Britney Spears, «Freeze You Out» de Marina Kaye, «Je te pardonne» de Maître gims, «Let Me Love You» de Ne-Yo, «Chasing Shadows» de Shakira, «Battlefield» de Lea Michele ou encore «Loved Me Back to Life» de Céline Dion.