Le -
modifié le -

Sam Smith : de la musique pour tous!

© Cover Media

Sam Smith explique dans le NME assumer entièrement ses préférences sexuelles. Cependant, il souhaite avant tout que sa musique s'adresse à tous.

Sam Smith, ouvertement gay, avait un peu choqué l’année dernière en déclarant qu’il ne souhaitait pas être un porte-parole pour les homosexuels. Il a aujourd’hui clarifié ses propos, expliquant avoir fait son coming out très jeune et être heureux de pouvoir inspirer les autres. « Je suis un homo qui a fait son coming out quand il avait 10 ans, et il n’y a rien dans ma vie dont je sois plus fier, a-t-il confié au magazine NME. Je veux être un modèle dans la communauté gay. Je vends des disques dans des pays où les homosexuels sont tués, et c’est une chose importante pour moi, parce que peut-être qu’une personne dans un de ces pays va prendre mon disque, réaliser qu’il vient d’un artiste gay, et changer d’opinion. »

Le chanteur de 23 ans voulait inclure les gays dans ses propos, et ne surtout pas les rejeter. Son vrai but néanmoins, c'est de faire de la musique qui plaise à tout le monde. « Je voulais que tout le monde, gays comme hétéros, puisse se retrouver dans mes chansons où je parle des hommes, comme je peux me retrouver dans Stevie Wonder et John Legend qui chantent à propos de femmes, a-t-il ajouté. Je veux être un porte-parole. »

La carrière de Sam Smith est actuellement à son apogée, puisqu’il vient d’écrire et de dévoiler le générique du nouveau James Bond, Spectre, et que son tube Stay With Me a été nommé chanson de l’année aux BMI Awards. Il a également battu deux records au Guinness, l’un pour le temps passé pour son premier album dans le top 10 des charts britanniques, l’autre pour avoir été le premier artiste dont le générique de James Bond s’est classé numéro un. La chanson, Writing's On The Wall, est en effet un énorme hit. De son côté, Sam Smith a partagé son opinion sur la saga. « Je suis retourné en arrière et je les ai tous regardés (les James Bond), et j’ai réalisé que (Sean) Connery et (Roger) Moore étaient mes préférés, a-t-il expliqué. J’aime leur classe et qu’ils soient si soignés. Je pense que j’aimerais bien que le prochain James Bond soit un retour vers ça. »