Le -
modifié le -

Robbie Williams: pourquoi a-t-il fait un doigt lors de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde ?

© Getty Images

Robbie Williams a fait trembler la toile en adressant un doigt d’honneur à la caméra lors de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde en Russie. Si beaucoup d’internautes se sont amusés ou indignés, l’explication de ce geste peut cacher un symbole politique.

La Coupe du Monde 2018 a débuté ce jeudi 14 février en Russie. Et c’est Robbie Williams qui était en charge d’assurer le show de la cérémonie d’ouverture. Mais arrivé à la fin de sa prestation, le chanteur a créé un petit séisme en adressant un doigt d’honneur à la caméra devant près d’un milliard de téléspectateurs. 


Pourquoi Robbie Williams a-t-il donc réalisé ce geste fou ? Après avoir annoncé qu’il se produirait à Moscou pour réaliser «un rêve d’enfant», l’artiste a essuyé de vives critiques par les habitants du Royaume-Uni. Car entre l’Angleterre et la Russie, la tentation a été très palpable entre les deux pays.


Robbie Williams : un doigt sur fond de politique


Pour comprendre l’affaire dans son ensemble il faut remonter au mois de mars dernier. Comme le rapporte le site 20 Minutes, c’est à cette période que l’ex espion russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia sont retrouvés empoissonnés sur le sol anglais. Londres attribue alors le double meutre à Moscou. C’est alors que Robbie Williams confirme sa présence à la cérémonie. Les réactions ne se font pas attendre, et le chanteur se fait très rapidement prendre à parti par plusieurs personnalités. 


Setphen Doughty se dit «surpris et déçu» que Robbie «aie accepté d’être payé par la Russie et la Fifa». «Il y a de nombreuses manières de gagner de l’argent @robbiewilliams, mais vendre ton âme à un dictateur n’en est pas une. Honte à toi» déclare Bill Browder, un homme d’affaire américaine. C’est donc en direct devant les télévisions du monde entier que Robbie Williams a tenu à répondre à ces accusation en déclarant «Je l’ai fait gratuitement» à la caméra avant d’exécuter son geste.