Le -
modifié le -

Rita Ora se défend contre les attaques sur son single «Girls»

© WENN.com

Rita Ora a sorti un single qui a tout d’un hit de l’été. Mais la polémique s’est engagée autour des paroles de «Girls».

La jeune chanteuse britannique Rita Ora ne s’attendait certainement pas à une telle polémique avec la sortie de «Girls», ou du moins pas de l’endroit où elle s’est créée. Ce single très bien produit, avec les bons sons là où il faut, a tout pour faire le hit de l’été. D’autant que Rita Ora a bénéficié de collab de haut niveau avec Cardi B, Charlie XCX et Bébé Rexha. Une bande de filles qui chantent sur un titre qui s’appelle «filles», cela peut avoir plusieurs sens.

Mais Rita Ora ne cache pas que c’est aux amours entre filles qu’elle fait allusion. Et plus précisément, la jeune femme y exprime sa bisexualité. À une question posée par Billboard, elle explique avec clarté qu’elle s’est décidée à interpréter cette chanson écrite il y a deux ans pour donner courage et espoir aux jeunes gens et aux autres qui n’osent pas affirmer leur orientation sexuelle de peur de fâcher leur famille. Un joli geste.


Rita Ora prise à partie


Mais alors, pourquoi prendre à partie Rita Ora? Et qui est à l’origine de la polémique? L’attaque est venue de groupes qui l’accusent de donner une mauvaise image des homosexuelles parce que le refrain de la chanson lie filles et vin.

Une accusation injuste envers la jeune chanteuse qui s’est défendue de vouloir véhiculer des stéréotypes. Heureusement pour Rita Ora, le concert qu’elle a donné avec des organisations LGBTQ et la présence sur scène d’artistes connus pour leur engagement dans cette cause a réglé la question.

© Cover Media