Le -
modifié le -

Rihanna rhabillée en Malaisie

© NRJ

En concert à Kuala Lumpur le 13 février prochain, la star sera contrainte de laisser ses minis shorts et décolletés de côtés.

Après Gwen Stefani et les Pussycat Dolls, c'est au tour de Rihanna de se plier aux règles du gouvernement malaisien. Pour ne pas subir les foudres des conservateurs musulmans, la chanteuse devra porter des tenues la couvrant des épaules jusqu'aux genoux.

Il y a deux ans les Pussycat Dolls avaient dû payer une amende de 3000 dollars pour n'en avoir fait qu'à leur tête !


Pour ne pas défrayer la chronique, l'organisateur de la tournée de Rihanna a fait revoir toutes les tenues de scènes de la popstar, ainsi que les chorégraphies jugées un peu trop " osées " !

Pas très sexy à la veille de la Saint-Valentin !