Le -
modifié le -

Rihanna: «Good Girl Gone Bad», l’album qui l'a propulsée parmi les étoiles

© Getty Images

«Good Girl Gone Bad» marque un tournant dans la carrière de Rihanna. Avec cet album, la chanteuse s'affirme et montre son ambition. Gros plan sur celui qui l'a fait passer du statut de star de la pop à icône.

Rihanna : un carton dans les charts

Rihanna dévoile «Good Girl Gone Bad», son troisième album studio en mai 2007. Le succès est immédiat. L'opus, qui comprend notamment les hits «Umbrella», «Shut Up and Drive», «Don't Stop the Music» et «Hate That I Love You», tous sortis la même année, fait son entrée directement à la deuxième place du Billboard 200, aux Etats-Unis, et se vend à 162 000 exemplaires en une semaine seulement. Au total, la Barbadienne écoulera plus de 9 millions de copies du disque.

Rihanna : «Good Girl Gone Bad», le virage musical

Pour cet album, Rihanna délaisse les sonorités reggae et dancehall pour des styles davantage pop et R&B. On retrouve également pour la première fois des notes dance, electro et rock. Un mélange des genres plus à son image, comme elle l'a indiqué dans les colonnes du magazine Paper, en juillet 2007. «Il (l'album, ndlr.) représente vraiment ma libération.» Dans cette même interview, la chanteuse ne cache pas son ambition. Avec cet opus, elle veut devenir la «Madonna noire». Son souhait a été exaucé. « ood Girl Gone Bad» lui permet d’accéder au statut de superstar internationale et aujourd'hui, elle est l'une des artistes qui ont vendu le plus de disques au monde.

Rihanna : avec «Good Girl Gone Bad», la star s'affirme en tant que femme

Le changement musical effectué par la chanteuse s'accompagne d'une image plus sulfureuse. Coupe courte, micro-short, body en latex, cuissardes..., son nouveau style très sexy s'inspire du look de l'actrice Charlize Theron dans «Æon Flux» (2005). La star s'affirme. Elle ne veut plus être la jeune fille gentille venue des îles et passe en mode femme fatale.

Rihanna : le raz-de-marée «Umbrella»

Premier extrait de l'album, «Umbrella» a fait de Rihanna l'une des plus grandes stars planétaires. La chanson enregistrée en duo avec Jay-Z a atteint le sommet des charts dans dix-sept pays. Aux Etats-Unis, le morceau a même squatté la place de numéro 1 pendant 10 semaines. À ce jour, plus de 8,5 millions d'exemplaires du single ont été vendus dans le monde. Un joli succès pour la Barbadienne, surtout lorsqu'on sait qu'à l'origine le hit était destiné à Britney Spears.

Rihanna : «Good Girl Gone Bad» lui offre son premier Grammy

Grâce à «Good Girl Gone Bad», en 2008, Rihanna été nommée dans six catégories aux Grammy Awards, dont celle de «l'album de l'année». Rihanna n'est pas repartie les mains vides. Ce soir-là, elle a remporté son tout premier prix lors de la prestigieuse cérémonie. «Umbrella» a en effet été sacré «meilleure collaboration rap/chant».