Le -
modifié le -

Chris Brown risque la prison

© NRJ

Jeudi matin, le procès de Chris Brown s'est ouvert à Los Angeles mais n'a duré que quelques minutes

Jeudi matin, le procès de Chris Brown s'est ouvert à Los Angeles mais n'a duré que quelques minutes. Le jeune homme qui est poursuivi en justice pour avoir frappé violemment sa compagne la chanteuse Rihanna dans la nuit du 6 au 7 février, a obtenu un report de son procès. Son prochain rendez-vous avec le tribunal aura lieu le 6 avril.

Le procureur général du comté a donc mis en accusation le prince du R'nB et a retenu deux chefs d'inculpation contre lui : violence aggravée et menaces de mort. En Californie, cette dernière charge est passible de neuf ans d'emprisonnement.  

Que s'est-il vraiment passé ?


Le procès permettra peut-être d'éclaircir cette affaire et de savoir enfin ce qu'il s'est vraiment passé le soir du drame. D'après les rapports d'investigation des inspecteurs du Los Angeles Police District, un texto serait à l'origine de la dispute du couple. En effet, Rihanna aurait découvert un long message envoyé par une femme sur le téléphone portable de son petit ami et a sans doute demandé des explications. Une joute verbale commence et tout dégénère : Chris Brown tente de faire sortir Rihanna de la voiture sans y parvenir puis il lui aurait écrasé la tête contre la vitre. De son côté, la chanteuse aurait répliqué en lui mettant son poing dans la figure.  

La phrase de trop

Sur le chemin, alors que Chris Brown aurait continué à frapper sa compagne tout en conduisant, il lui aurait dit : " Je vais te fracasser quand nous serons à la maison. Attends, tu vas voir. " Ce sur quoi, la jeune femme serait parvenu à appeler son assistant et à lui laisser le message suivant : " Je suis en train de rentrer à la maison. Fais en sorte que la police soit là à mon arrivée. " Cette phrase n'a pas été du goût de Chris qui aurait alors dit : " Tu viens juste de faire la chose la plus stupide de ta vie. Je vais te tuer. " Malgré ce rapport accablant pour Chris Brown, Rihanna n'a pas porté plainte  contre lui. Elle semble même lui avoir pardonné. En effet, elle a passé le week-end dernier avec lui à Miami dans la villa du producteur Puff Daddy.   Histoire à suivre.

(Photo : Angeli)