Biographie Raphaël

Né(e) le 7 novembre 1975, Boulogne-Billancourt

Genre musical: French Pop

Raphaël © MD

Raphaël est un artiste incontournable de la scène française. Un brin révolté, il porte un regard critique sur la société.

Avec ses singles «Sur la route», «Caravane», «Le vent de l’hiver», ou encore «Bar de l'hôtel», Raphaël a offert quelques nouveaux tubes à la chanson à textes et fait souffler un vent de fraîcheur sur la pop folk à la française. 

Fort de sept albums et d’une carrière riche de succès, Raphaël dévoile en mai 2017 un nouveau single, «L’année la plus chaude de tous les temps», annonciateur d’un nouvel album « Anticyclone ».

Biographie

Une enfance sans problèmes

Raphaël Haroche est né le 7 novembre 1975 à Boulogne-Billancourt près de Paris.
Il grandit dans un milieu favorisé, entre son est d’origine russe et marocaine et sa mère argentine, bercé par les traditions respectives de ses parents. 

Dès l’âge de 7 ans, il se met à la musique en écoutant David Bowie ou Bob Dylan puis s’initie à la chanson française avec Jacques Brel et Léo Ferré. 


La rencontre déterminante 


Touche à tout, Raphaël se met d’abord au saxophone, avant de s’essayer à la guitare, qui devient son instrument de prédilection.

Il compose ses premiers morceaux tout en continuant ses études. Après trois jours en classe d’hypokhâgne, il choisit finalement d’entrer en fac de droit à ASSAS.

En 1999, il obtient un DEA de droit de la propriété littéraire et artistique.  En parallèle de ses études, Raphaël compose à la guitare, au piano ou sur son ordinateur.
Il écrit des textes qu’il propose à Caroline Manset, fille de Gérard Manset, auteur et manager. C’est celle-ci l’encourage et lui permet de signer un contrat avec la major EMI. 

A 24 ans, Raphaël sort son premier album « Hôtel de l’Univers ». Le jeune homme étonne par sa vision désenchantée de la société de consommation et des relations amoureuses.  


Sur sa route…


Raphaël découvre la scène en assurant les premières parties de Vanessa Paradis, Franck Black ou en encore Jean-Louis Aubert.
En 2002, il reçoit une Victoire de la musique en tant que Révélation de l’année et se produit en première partie de son idole, David Bowie.

Un deuxième album, « La Réalité », sort en 2003, avec le fameux éloge à la fraternité « Sur La Route ». C’est ce duo avec Jean-Louis Aubert qui permet à Raphaël de se faire connaître du grand public. Cette ballade lui a été inspirée par deux vendeurs de roses venus des pays de l’Est, qu’il croisa dans un train de nuit un 31 décembre.  

Récompensé aux Victoires
 Après avoir vendu près de 160 000 exemplaires de « La Réalité », Raphaël sort un troisième album en 2005, intitulé « Caravane ». Le single éponyme passe sur toutes les radios et devient l’un des tubes de l’année, avec plus d’1,8 millions d’exemplaires écoulés.

En février 2006, Raphaël rafle plusieurs trophées lors de la cérémonie des Victoires de la musique : artiste interprète masculin de l’année, album de chansons variétés, chanson originale de l’année pour « Caravane ».

A la suite d’une tournée triomphale, il sort un enregistrement public « Résistance à la nuit ». Puis arrive dans les bacs un nouvel album enregistré en live au théâtre du Châtelet en octobre 2006, intitulé « Une nuit au Châtelet ». 


Un artiste confirmé


Fort de cet incroyable succès et de sa grande popularité auprès du public, Raphaël se remet à l’écriture. Pendant plusieurs semaines, il travaille seul chez lui et sort enfin un quatrième opus « Je sais que la terre est plate » en mars 2008. L’album comporte un duo avec le chanteur jamaïcain Frederick Toots Hibbert, chanteur et fondateur du groupe Toots and the Maytals. Pour cet opus, Raphaël collabore avec de nombreux artistes dont Daniel Darc, Gérard Manset et Stephan Eicher, pour qui il a composé le titre « Rendez-vous ».

Certifié disque de platine, avec 300 000 exemplaires écoulés, cet album permet une nouvelle fois à Raphaël de remplir les Zéniths de France.
En 2008, Raphaël devient l’heureux papa d’un petit garçon prénommé Roman, né de sa relation avec l’actrice Mélanie Thierry, une union qui dure depuis 2003. 


« Pacific 231 » et « Super-Welter »

En 2010, Raphaël se lance sur grand écran dans « Ces amours-là » de Claude Lelouch.
Le chanteur a dès ses débuts montré son intérêt pour le 7e art en faisant appel à des cinéastes reconnus pour réaliser ses clips, Jacques Audiard pour « Ô compagnons », Olivier Dahan pour « Caravane », ou encore Samuel Benchetrit pour « La petite misère ».

Cette même année, il propose « Pacific 231 », un cinquième opus qu’il considère comme un « retour au blues, au rock et aussi à des ambiances plus mystérieuses ».
Encensé par la critique, cet album est également plébiscité par le public.

Porté par les singles « Terminal 2B » et « Bar de l'hôtel », il permet à l’artiste de décrocher un nouveau disque d’or avec plus de 100 000 ventes.  Raphaël entame alors la tournée « Pacific Tour », qui lui permet notamment de jouer deux soirs à l'Olympia, au Parc Chanot de Marseille et dans beaucoup de salles françaises au cours de l’année 2011.

A l’automne 2012, Raphaël refait entendre sa voix avec « Super-Welter », un nouvel album studio sorti le 22 octobre.
Sur ce disque, qui parvient à se hisser à la 4e place du top albums en France, le musicien a joué seul l'intégralité des instruments que l’on peut entendre. Le titre « Manager » est le premier extrait à sortir en single. 
Alors qu’il avait affirmé qu’aucune tournée ne viendrait soutenir cet album, Raphaël est annoncé à l'affiche de trois festivals pendant l’été 2013.

Pas de perte de temps

Fort du succès de «Super Welter», Raphaël prend une année pour lui avant de revenir en mars 2015 avec un single inédit «Somnambule», un titre éponyme de son nouvel album qui paraît le mois suivant.  L’album est une nouvelle fois bien accueilli et se classe troisième du top albums France. 

Le chanteur choisit ensuite d’extraire les morceaux «Sur mon dos» et «Eyes on the Island» puis de partir en tournée. 

En 2016, Raphaël est aussi félicité pour son travail avec le cinéma puisqu’il est nommé pour le César de la meilleure musique originale pour le film «Les Cowboys», réalisé par Thomas Bidegain.

Il faut attendre le printemps 2017 pour que Raphaël évoque un nouvel album…


Retour à la mer et projet multiples

Alors qu’il reçoit en mai 2017 le prix Goncourt de la nouvelle pour «Retourner à la mer», le chanteur dévoile dans le même temps un nouveau single: «L’année la plus chaude de tous les temps». Il annonce l’arrivée d’un nouvel opus.

Ce 8ème album de Raphaël, qui s’appelle «Anticyclone», est annoncé pour le 22 septembre avec Gaëtan Roussel à la réalisation. Tout s’est fait très vite pour ce disque que le chanteur a écrit et composé en seulement deux semaines le printemps précédent. Il contient entre autres un duo avec sa compagne et mère de ses enfants, Mélanie Thierry, sur le morceau «La question est why». 

Artiste multi-talents, il n’est pas question de traîner. Outre la promotion de ce nouvel album, Raphaël annonce qu’il prépare son premier film en tant que réalisateur et qu’il planche aussi sur un deuxième recueil de nouvelles. 

+