Biographie PAROV STELAR

Né(e) le 27 novembre 1974, Linz

Genre musical: Electronic

PAROV STELAR © DR

Parov Stelar est un musicien et producteur de musique electro swing autrichien. Entre 2001 et 2016, il sort pas moins de 14 albums, dont parmi les plus notables «Shine», «The Princess», dont sera extrait le morceau «All Night», mais aussi «The Demon Diaries  et «Live @Pukkelpop». En 2017, il dévoile également le morceau « Grandpa's Groove », premier extrait d'un nouvel album à sortir.

Biographie

Parov Stelar, de son vrai nom Marcus Füderer, est un musicien, producteur et DJ autrichien né le 27 novembre 1974 à Linz. Après des études à la University of Art and Design de Linz, il commence à mixer en tant que DJ dans des clubs au milieu des années 90. Très rapidement, il sort ses premiers morceaux sur Bushido Recordings, avant de fonder en 2003 son propre label, Etage Noir. 

L’année suivante, il prend le pseudonyme de Parov Stelar et sort l’EP qui va lui permettre de se faire connaître: «Kiss Kiss». Le mini album laisse place à son premier CD,  «Rough Cuts», puis à «Seven and Storm» en 2005. Cette année-là, il se produit avec un groupe dans plusieurs festivals européens.

En 2007, il dévoile son quatrième album «Shine». Parov Stelar commence alors à jouir d’une belle notoriété et on le considère comme un des pères de l’electro swing, entre le jazz, l’electro et la pop.

Une belle ascension

Après ses albums «Daylight» en 2009 et « That Swing – Best of» en 2009, Parov Stelar fait sa première apparition dans le top album autrichien avec «Coco». Il est aussi très plébiscité en Grèce.

Après deux nouveaux albums en 2010, «The Paris Swing Box» et «Le Piaf», Parov Stelar réussit à s’installer définitivement sur la scène internationale. Il se donne d’ailleurs très régulièrement en concert accompagné de son groupe.

Un succès qui ne se dément plus

En 2012, son double album «The Princess», accède à la quatrième place du top album autrichien, il en extraira notamment le titre «All Night». Il est aussi 8 et 9e en Grèce et en Suisse.

L’année suivante, en plus de la sortie de son opus «The Invisible Girl» avec le Parov Stelar Trio, il est multi récompensé aux Victoires de la musique autrichienne.

Toujours en 2013, il livre l’album «The Art of Sampling» qui lui permet d’apparaitre dans le classement des meilleurs albums française.

Outre ses albums, des singles ou des morceaux comme «Clap your Hands» et «Catgroove», sont sollicités dans des publicités. Il est aussi amené à collaborer avec des artistes comme Lady Gaga et Tony Bennett, ou encore Lana Del Rey, et multiplie également les EPs.

Une production qui ne s’arrête jamais

Après la sortie de «Demon Diaries» en 2015 et celle de son premier album live «Live @Pukkelpop», Parov Stelar dévoile au début de l’année 2017 un single inédit, «Grandpa’s Groove», suivi de «The Burning Spider».

C’est d’ailleurs aussi à ce moment-là qu’un single sorti précédemment, «All Night», présent sur l’album «The Princess» de 2012, connait un beau regain d’attention.

+