Le -
modifié le -

Orelsan: un rappeur loin du culte du bling-bling

© © Getty Images / Foc Kan

Décidément Orelsan ne fait rien comme personne. Loin du bling-bling de la planète rap, l'auteur-compositeur interprète sait se faire discret. On le voit peu dans les soirées ou au bras d'une star.

Orelsan, des débuts modestes

Alors qu'il n'était pas encore Orelsan, mais Aurélien Cotentin, le jeune homme a profité d'une éducation classique et universitaire. Fils d'enseignants, le jeune homme a sans doute reçu les bases pour recevoir le succès sans prendre la grosse tête ou perdre les pédales, malgré une renommée grandissante. Il a d'ailleurs fait des études avant de se lancer dans la musique. Il a étudié le management en France et aux Etats-Unis. Mais finalement sa passion pour l'écriture et le rap a fait le reste.

Des textes proches du monde réel

Les fans d'Orelsan apprécient ses paroles engagées et sa discrétion. Ce n'est pas parce que ses titres deviennent des hits et qu'Orelsan collectionne les disques de diamant ou de platine qu'il se sent obligé de l'exposer. On le voit souvent dans des tenues tout ce qu'il y a de plus communes. Dans "Tout va bien", il évoque la mort des sans-abri et dans "No Life" la vie de ces exclus de la société qui galèrent pour survivre.