Le -
modifié le -

Orelsan: de MySpace à la première place des charts, focus sur sa carrière

© Getty Images

Avec ses textes incisifs et son réalisme parfois déconcertant, Orelsan est devenu une référence incontournable de la scène française. Retour sur la trajectoire d'un artiste qui ne laisse personne indifférent.

Orelsan: révélé par Internet

L'artiste publie son premier clip amateur, «Ramen», sur YouTube en 2006, mais il faudra attendre l'année suivante pour que le grand public découvre Orelsan, de son vrai nom Aurélien Cotentin. La chanson «Saint-Valentin», mise en ligne sur MySpace quelques jours avant la fête des amoureux, lui offre une visibilité instantanée et des milliers d'internautes se bousculent sur sa page. Le buzz autour de ses morceaux lui permet, en 2008, d'être remarqué par une maison de disques qui le signe dans la foulée.

Orelsan: une entrée fracassante sur la scène musicale française

Sorti en février 2009, son premier album, «Perdu d'avance», impose l'humour décapant du rappeur. L'opus est nommé au Prix Constantin, qui récompense les jeunes talents musicaux. Orelsan fait ensuite trembler les bacs avec «Le Chant des sirènes», son deuxième disque, publié en septembre 2011, dans lequel il jette un regard lucide sur le monde et une jeunesse souvent incomprise. Un mois après sa sortie, le CD est certifié disque d'or. Dévoilé en décembre, le hit «La Terre est ronde» se place dans le top 10 des ventes de singles en France et lui ouvre les portes des radios généralistes. Un succès qui lui vaut une nomination aux NRJ Music Awards 2013, dans la catégorie «Révélation Francophone de l'Année».

Orelsan: l'aventure Casseurs Flowters

Alors qu'il cartonne en solo, Orelsan décide de s'associer avec son acolyte de la première heure, Gringe, pour un projet commun. Les deux artistes forment les Casseurs Flowters et publient leur album «Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters», en novembre 2013.

Orelsan fait son cinéma

Orelsan et Gringe s’embarquent ensuite dans la réalisation d’un film. Baptisé «Comment c'est loin» et sorti en salles en décembre 2015, le long-métrage suit le quotidien de deux trentenaires qui cherchent un sens à leur vie. Le duo se charge bien évidemment de composer la bande-originale, et s’illustre aussi dans la pastille télé «Bloqués», diffusée sur Canal + de septembre 2015 à août 2016.

Orelsan: la consécration avec «La Fête est finie»

En septembre 2017, Orelsan fait son grand retour en solo avec «Basique». Le clip fait le buzz en 2017  et explose les compteurs de YouTube. Son opus «La fête est finie» est publié un mois plus tard et signe le meilleur démarrage de l’année, avec près de 100 000 exemplaires écoulés la semaine de sa sortie. Mais la fête ne fait que commencer pour le rappeur puisqu'il est en tournée dans toute la France pour défendre son opus !