Biographie Orelsan

Né(e) le 1 août 1982, Caen

Genre musical: Hip Hop/Rap

Orelsan © MD / Wahib Chehata - David Tomaszewski
NRJ ORELSAN

Ecoutez tous ces hits sur :

NRJ ORELSAN

Ecoutez

Orelsan est un rappeur qui s’est d'abord fait connaître sur Internet en 2008 avec des titres polémiques comme « Sale pute » ou « Changement ».

L'année suivante, il signe un premier album remarqué intitulé « Perdu d'avance ». En 2011, son deuxième album studio, « Le chant des sirènes », le consacre dans le paysage du hip-hop français.


En 2017, Orelsan revient avec un nouvel album, «La fête est finie».

Biographie

Né le 1er août 1982 à Alençon dans l’Orne d’une mère institutrice et d’un père directeur de collège, Aurélien Cotentin suit ses études jusqu’à l’obtention du baccalauréat. Après un diplôme dans une école de commerce, il se lance très vite dans la musique.

Son nom de scène, Orelsan , est formé à partir de diminutif de son prénom et du suffixe « San », marque de cordialité au Japon (Orelsan est fan de mangas).

Orelsan forme un groupe avec Gringe, les Casseurs Flowteurs. Ils vont tous les deux collaborer à l’élaboration de plusieurs compils, « Rap 2 rue », « Undertoc », « Bombattak », « Ombre 2 choc 2 », « Talents fâchés 3 », « Herbes de provinces », « Apash »…

Orelsan est très vite repéré par Skread, producteur de Booba , Sinik , Rhoff ou encore Diam’s, qui le signe dans le label 3ème Bureau, distribué par Wagram Music en coproduction avec son propre label 7thMagnitude.


Le phénomène Internet

Orelsan commence réellement à faire parler de lui sur Internet en 2008. Plus d’un million d’internautes visionnent ses clips retentissants : « Sale pute », « Saint-Valentin », ou encore le plus connu « Changement ».

Le rappeur commence à se produire sur scène et donne des concerts à Paris et dans sa ville d'origine, Caen. En 2009, il entame une tournée dans toute la France pour promouvoir son premier opus « Perdu d'avance » produit par Skread.


La polémique

En mars 2009, Orelsan provoque une polémique autour de son titre « Sale pute ». Alors qu’il doit monter sur la scène du Printemps de Bourges, des politiques seraient intervenus auprès du directeur de l’événement pour interdire sa prestation.

Sa chanson est jugée par la Justice comme une « incitation à la violence contre les femmes ». Cette controverse se révèle finalement être un bon coup de pub pour le chanteur Orelsan qui à travers cette mésaventure se fait connaître du grand public.

Le rappeur sort en avril 2009 le titre « Différent ». Il répond à ses détracteurs au début de son nouveau clip par un clin d'œil à « Sale pute » : Orelsan, tranquille dans sa chambre chantonne des extraits du titre interdit et voit deux policiers pointer leur arme sur lui et l'embarquer.


2011, la consécration

En 2011, Orelsan est de retour dans les bacs. Il sort le titre « Raelsan », premier extrait de son nouvel album « Le chant des sirènes ». Le single cartonne et confirme le talent du rappeur.
Entre juillet et septembre 2011, Orelsan dévoile de nouveaux extraits de son nouvel opus.

« Plus rien ne m'étonne » en juillet, suivi du single « 1990 » fin Août. Comme son nom l'indique, ce titre rend hommage au hip-hop des années 90, et on note les apparitions d'Olivier Cachin, Oxmo Puccino ainsi que les membres du groupe 1995.


Succès confirmé


En 2012, Orelsan est récompensé par deux victoires de la musique, dans la catégorie Rap et musiques urbaines de l'année ainsi que la catégorie Groupe ou artiste révélation du public.

Le 31 mai 2012, « Le chant des sirènes » est certifié disque de platine avec 100 000 exemplaires vendus. 
Orelsan apparaît avec Gringe sur la mixtape « A la youv » de Canardo, dans le morceau « Mauvais Plan », ainsi que sur le nouvel album de Benjamin Biolay , « La Vengeance ».

Pendant l'été 2012, Orelsan annonce la préparation d'un album ou d'une mixtape avec Gringe, son compère des débuts, dont la sortie est prévue pour mi-2013. 

Avant cela, il fait une apparition dans une publicité Reebok à la rentrée 2012, et on peut le retrouver en featuring sur divers morceaux, dont «Mon Pote», de Flint, ou encore avec Benjamin Biolay ou Disiz. Il est nommé au NRJ Music Awards dans la catégorie «Révélation Francophone de l’année» mais perd face à Tal. On le croise aussi sur le deuxième album de Stromae.


Le retour de Casseurs Flowters

Son nouvel album se fait donc avec les Casseurs Flowteurs, nom du duo qu’il avait avec Gringe. Le premier clip sort le 3 juillet 2013 sur YouTube, et l’album, intitulé «Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters», est finalement publié le 18 novembre 2013.

En 2015 sort le deuxième album, «Comment c’est loin», bande originale du premier film réalisé par Orelsan.


Premier film


Avec «Comment c’est loin», Orelsan relève un nouveau défi en passant derrière la caméra. Réalisé avec Christophe Offenstein, on retrouve au casting Gringe, son ami de toujours, mais aussi... Orelsan.

En 2016, Orelsan fait également une apparition dans le long-métrage «Peur de rien», réalisé par Danielle Arbid (10 février 2016).


Doublage

En juin 2016, Orelsan annonce qu’il va prêter sa voix à Saitama, un personnage du manga One Punch Man, dont le DVD sort le 12 octobre 2016.


À la télévision


Orelsan peut aussi être retrouvé dans «Bloqués» jusqu’au 5 août 2016, une série télévisée de format shortcom, créée par Gringe, Kyan Khojandi, Bruno Muschio, Harry Tordjman, et lui-même, et diffusée durant le Petit Journal de Canal + à partir de septembre 2015, puis sur Youtube.


«La fête est finie»


Le retour d’Orelsan en solo se fait en septembre 2017 avec un clip publié sur YouTube, «Basique», annonçant la sortie prochaine de son nouvel album solo et qui fait le buzz. Le 20 octobre, il dévoile son troisième album solo «La fête est finie», toujours produit par Skread, et sur lequel on retrouve des collaborations avec Stromae, Maître Gims, Nekfeu, Ibeyi ou encore Dizzee Rascal.

+

Photos