Le -
modifié le -

Harry Styles : harcelé !

© Cover Media

Le chanteur des One Direction attire les foules à New York. Tous les jours, c'est le parcours du combattant pour entrer et sortir de son hôtel !

Le quotidien des One Direction, c’est bien évidemment la musique, la promo et les strass et paillettes mais parfois, c’est aussi beaucoup de patience, de sport et de ruse. Actuellement à New York avec ses camarades, Harry Styles déclenche des mouvements de foule plus impressionnants que jamais au point de devoir jouer les Yamakasi pour rentrer à l’hôtel.

En effet, d’après le MailOnline, les Directioners s’étaient réunies en masse devant mais aussi à l’arrière de l’établissement new-yorkais ce lundi. La seule issue pour le chanteur de 19 ans ? Escalader une balustrade en hauteur, avec l’aide de son fidèle garde du corps. Une cascade exécutée avec le sourire, histoire de tout de même satisfaire ces jeunes filles tentant désespérément de le prendre en photo.

De nouveaux amis au NYPD

Ce scénario fait désormais partie de la routine d’Harry Styles qui avait déjà été accueilli par une horde de fans devant son hôtel la veille. Il avait alors dû « ramper sous les jambes de quelqu’un pour parvenir à sa voiture », comme un témoin l’a raconté à Yahoo omg!. Plus tard, en retournant à l’hôtel, il avait proposé aux Directioners de prendre le temps de faire des photos avec chacune d’entre elles, à condition qu’elles quittent les lieux ensuite, pour la sécurité de tous. « Tout le monde a accepté et il a passé des heures à prendre des photos après qu’elles ont formé une ligne », a rapporté une source.

En tout cas, à en juger son Instagram, Harry Styles a trouvé du renfort pour ses prochaines escapades : le beau gosse pose en compagnie de la police de la Grosse Pomme pour un cliché en noir et blanc légendé d’un « ils sont gentils au NYPD ». Sûrement tout aussi efficace que les gardes du corps du président Obama qui ont été engagés pour les suivre aux États-Unis !