Biographie Niki Belucci

Né(e) le 10 mars 1983, Hongrie

Genre musical: House

Niki Belucci © Djane Music Production

DJ de renommée internationale, Niki Belucci a cartonné avec la chanson « Get Up ». Après une rapide carrière dans le X, elle n'hésite pas à mettre sa plastique avantageuse en avant pour le plus grand plaisir des clubbeurs !

Biographie

Un début de carrière sulfureux

Niki Belucci, de son vrai nom Nikolett Pósán, est née le 10 mars 1983 en Hongrie. Gymnaste de haut niveau, elle est contrainte d’arrêter sa carrière professionnelle en pleine ascension à l’âge de 15 ans à cause de nombreuses blessures. Malgré sa retraite précoce, elle possède un joli palmarès avec 21 médailles d'or, 12 d'argent et 8 de bronze.

Elle reprend ses études et entre dans une école d’hôtellerie. Après seulement quelques mois dans ce domaine, elle est engagée pour travailler comme vendeuse dans une boutique de lingerie. Son physique de rêve lui attire de nombreuses propositions de photographes érotiques. A l’âge de 19 ans, Niki Belucci travaille six mois en tant qu’actrice dans l’industrie de la pornographie. 


Une passion, la musique

En 2003, elle annonce qu’elle se retire du X pour se consacrer à sa passion, la musique. Niki Belucci entame alors une carrière de DJ, et commence à mixer dans des petits clubs. En un an, elle donne 160 sets en Hongrie et dans les pays voisins.

En 2005, le label Unlimited Sounds, qui produit D.O.N.S. et Jerry Ropero,  lui propose de signer un single et un album international. En 2008, elle sort le single « Get Up » et gagne encore en notoriété. Niki Belucci tourne alors dans les clubs européens, notamment en France et en Allemagne. 
Deux ans plus tard, elle dévoile un EP de remixes de ce même titre, et obtient une résidence à l’Amnesia, à Ibiza. 
Fière de son passé sulfureux, elle n’hésite pas à se produire seins nus. 


L’ascension continue

A la fin de l’année 2011, Niki Belucci sort un nouveau titre avec Antonyo & Andreas, « House Down ». En mars 2012, Niki Belucci préside le jury du DeejayGirls Contest, premier concours de DJ féminines, aux côtés d’Oriska, Karine Lima et Audrey Valorzi au Cab à Paris.

Elle se produit très régulièrement en France et fait partie des DJettes les plus renommées dans l’Hexagone.
En 2013, Niki Belucci est nommée aux NRJ DJ Awards, dans la catégorie « Meilleure DJ féminin de l’année », et assiste à la cérémonie. Elle signe également en France avec le label D-TraCK’s Industry, sur lequel elle sort le titre « Turn Up The Bass » au mois d’octobre, repris sur plusieurs compilations.  

En 2014, elle est également nommée aux NRJ DJ Awards. En 2015, elle a fait une apparition dans le film de Frédéric Beigbeder, «L’idéal».

Les années suivantes, elle continue de se produire aux quatre coins du monde, et dévoile sur son compte Mixcloud des podcasts de façon régulière. Outre ses activités professionnelles, elle se consacre aussi beaucoup aux autres et aide plusieurs œuvres caritatives notamment quand elle retourne en Hongrie.

+