Le -
modifié le -

Nicki Minaj : retour sur sa carrière

© Getty Images

En moins de dix ans, Nicki Minaj s'est imposée comme la nouvelle reine du hip-hop. David Guetta, Beyoncé, Ariana Grande ou encore Kanye West, les artistes s'arrachent la talentueuse rappeuse. Retour sur sa carrière couronnée de succès.

Des débuts fulgurants

Nicki Minaj signe avec le label Young Money en 2009. L'année suivante, elle sort «Pink Friday», son premier album qui comprend des duos avec Kanye West, Rihanna, Eminem ou encore Drake. L'opus est certifié disque de platine et atteint la première place du Billboard 200. À la même période, la rappeuse entre dans l'histoire en devenant la première femme à placer sept singles simultanément dans les charts américains.

Le virage pop

En 2012, la chanteuse surprend le public avec un nouvel album qui présente un visage très différent. Baptisé «Pink Friday: Roman Reloaded», ce dernier marque un virage résolument pop chez Nicki Minaj, qui se ressent jusque dans ses derniers albums. Porté par des hits comme «Starships» et «Super Bass», il se vend à plus de 253 000 exemplaires aux États-Unis en l'espace d'une semaine.

De la scène au petit écran

Pour pallier le départ de Jennifer Lopez et de Steven Tyler, la production d’«American Idol», l'équivalent de «Nouvelle Star» en France, fait appel à Nicki Minaj. La chanteuse intègre le jury de la douzième saison en septembre 2012, aux côtés de Keith Urban, Randy Jackson et Mariah Carey.

Une artiste influente et multi-récompensée

Début 2013, Nicki Minaj devient la rappeuse la plus classée de l'histoire du Billboard Hot 100, avec 44 apparitions au total. Au sommet de sa carrière, la Trinidadienne fait partie, avec Beyoncé et Michelle Obama, des femmes noires les plus influentes d'après le «New York Times». La rappeuse multiplie les récompenses et a raflé pas moins de quatre American Music Awards, huit BET Awards, deux MTV Music Awards, cinq Billboard Music Awards au cours de sa carrière.