Le -
modifié le -

Niall Horan : «Flicker», un premier album solo inspirant

© Abaca

Ça y est l’opus de Niall Horan est sorti! L’occasion de découvrir le chanteur irlandais sous un autre jour.

C’est un début de carrière solo très prometteur que nous offre Niall Horan avec son premier album sans ses acolytes des One Direction. Avec «Flicker», composé de 10 morceaux profonds que le chanteur a co-écrits, Niall Horan s’impose sur le devant de la scène musicale pop-folk. 

Il n’y avait aucun doute sur la qualité de «Flicker» après avoir écouté les premiers extraits entraînants de l’opus : «This Town», «Slow Hands» et «Too Much To Ask». Mais avec le reste de ses titres, on redécouvre le chanteur dans un univers mélangeant le rock, la country et la pop. Niall Horan avait déclaré au micro d’Entertainment Weekly qu’il avait été particulièrement inspiré par Fleetwood Mac et les Eagles pour écrire et composer cet album. Et cela se ressent sur les morceaux «On The Loose» et «Since We’re Alone»,  aux sonorités rocks, composées de basses et de batteries lourdes mêlées aux harmonies légères de la guitare.

Niall Horan émouvant 

Le chanteur irlandais surprend aussi avec « Seeing Blind », en duo  avec la chanteuse américaine Maren Morris. Cette ballade pop et country va enchanter les fans irlandais et américains de Niall Horan avec des mélodies hypnotisantes.

C’est surtout  la chanson d’amour, « Flicker », qui va en faire fondre plus d’une. Niall Horan y montre toute sa générosité et sa puissance tout en étant dans la retenue. Le chanteur y dévoile des paroles très émouvantes : «Il y a une lumière dans le noir, une lueur d’espoir que tu m’as donné et que je veux garder.» Ce morceau fait partie des chansons préférées de Niall Horan qui avait avoué au micro d’NRJ qu’il n’aurait pu trouver un autre titre pour son album que celui de «Flicker» : «C’est une chanson qui figure sur mon album. C’est une chanson personnelle, que j’ai aimé enregistrer et jouer. Pour moi, c’était la plus remarquable