Le -
modifié le -

Nassi : «Je suis quelqu’un d’assez réservé»

© NRJ

Après avoir écrit pour Kendji Girac, Claudio Capéo ou encore Soprano, Nassi a décidé de sortir de l’ombre avec son titre «La vie est belle». Découvrez son interview!

Certains artistes préfèrent rester dans l’ombre, écrire et laisser briller les autres. Aujourd’hui, sur le devant de la scène avec son morceau «La vie est belle», Nassi est pourtant resté longtemps en retrait, à composer pour d’autres chanteurs comme Kendji Girac pour lequel il a écrit «Elle m’a aimé». Nassi n’a pas besoin de briller devant un public. Lorsqu’une de ses compositions est diffusée en radio, c’est déjà une victoire.

«C’est quelque chose d’énorme. C’est comme si c’était moi qui chantait la chanson. J’ai ressenti cette satisfaction là quand j’entends les titres à la radio, que ce soit "Elle m’a aimé" ou quand je vois le succès de Claudio et de Soprano. Je suis très content pour eux, comme si c’était pour moi»

Nassi - «Je suis quelqu’un d’assez réservé»

Nassi - «Je suis quelqu’un d’assez réservé»
Nassi : «Je voulais proposer la musique avant de proposer l’artiste»

A l’image de Sia, Nassi tient à garder une part d’anonymat en évitant la surmédiatisation. Un pari qui risque de devenir difficile maintenant que le chanteur est propulsé sur le devant de la scène. Il a d’ailleurs choisi de ne pas apparaître dans son clip, au profit des jeunes danseuses.

«On est dans une époque où la musique se consomme très rapidement, très facilement. J’avais envie de proposer la musique avant tout, et si ça prenait, voir par la suite et me dévoiler petit à petit. Je suis quelqu’un d’assez réservé donc ça m’arrangeait (...) si c'était à refaire, j'aurais fait la même chose».