Le -
modifié le -

On y était : Muse au Stade de France avec NRJ !

Le groupe anglais était en concert hier soir à Paris avec NRJ. Matthew Bellamy et sa bande ont offert un show spectaculaire. Découvrez un extrait du live et l'interview de Muse juste avant de monter sur scène !

Muse au Stade de France : les images exclusives du concert !

Muse au Stade de France : les images exclusives du concert !
Peu de groupe peuvent se vanter de remplir le Stade de France deux soirs consécutifs. Muse fait partie de ce cercle très fermé. Véritables bêtes de scène, Matthew Bellamy, Dominic Howard et Christopher Wolstenholme ont enflammé Paris, hier soir, avec un show époustouflant.

Dès 17h, les fans les plus fidèles étaient au rendez-vous pour être au plus proche de la scène. Le stade de France sera finalement rempli en quelques minutes alors que le public est habillé aux couleurs du dernier album du groupe "The 2nd Law". Et comme d’habitude, le groupe anglais a offert du grand spectacle. Deux heures d’un show ininterrompu devant un peu plus de soixante-dix mille spectateurs. Effets spéciaux, jeux de lumières, mise en scène ultra soignée, les anglais n’en sont pas à leur coup d’essai et cela se voit ! Une production impressionnante qui sert un répertoire taillé pour les stades.

"Supremacy"

Le show débute sur le titre "Supremacy" dans une ambiance de folie ! Le public frappe dans les mains et accompagne le groupe au rythme des guitares. Des boules de feu sont projetées dans les airs par de grandes cheminées. "Bonjour Paris" lance Matthew Bellamy à la foule, visiblement conquis par l'enthousiasme des fans français.

Hit Music Only

Le groupe enchaîne avec ses plus gros hits, de "Supermassive Black Hole" à "Bliss" en passant par "Resistance". les fans n’ont pas le temps de souffler . Matthew Bellamy n'hésite pas à aller à la rencontre de son public grâce à une petite scène installée au centre du stade. Chaque morceau a été revisité spécialement pour l'occasion, avec de longues introductions à la guitare.
© NRJ
"Knight of Cydonia"

Un des titres phares du concert est sans aucun doute "Knight of Cydonia", que le public a reconnu dès les premières notes d'harmonica. Bras levés, les fans chantent et frappent dans leurs mains, alors que la nuit commence à tomber sur la capitale. Les hits se suivent entre "Hysteria", "Feeling Good", "Madness", ou encore "Time is Running Out", le tout avec une énergie incroyable.

Énergie et émotions

Au-delà de l’énergie rock qui se dégage du concert, Muse a également offert de superbe moment d’émotion comme avec la ballade "Unintended", extraite du premier album du groupe. Les briquets et la lumière des téléphones portables illuminent les gradins et la fosse, tandis que Matthew Bellamy en profite pour se rapprocher encore plus du public. Le chanteur décide même d'aller serrer quelques mains sur le morceau "Undisclosed Desires", avec sur le dos un drapeau français.

Muse superstar

Après plus de deux heures de show, vient le temps des rappels, alors que les fans profitent de ces quelques minutes pour se remettre de leurs émotions. Quelques instants plus tard, les trois musiciens font leur retour avec "Plug in Baby", un des plus gros hits de leur carrière .Cette soirée mémorable se termine sur les morceaux "Uprising" et "Starlight", qui confirment une nouvelle fois la « Supremacy » du groupe britannique et leur statut d’un des plus grands groupe du monde.

Muse au Stade de France : l'interview

Muse au Stade de France : l'interview