Biographie Muse

Né(e) le 30 novembre 1993, Teignmouth, Angleterre

Genre musical: Rock, Rock

Dans la lignée de Portishead et de Jeff BuckleyMuse a inscrit son nom dans l’histoire du rock progressif britannique. Révélée par les singles «Cave» et «Uno», la formation a enchaîné avec les tubes au fil des années avec «New Born», «Absolution» ou encore «Madness».

En 2017, après avoir dévoilé le single «Dig Down», Muse annonce la sortie de son huitième album studio pour l’année 2018.

Biographie

Formation du trio et album « Showbiz »




Composé de Matthew Bellamy (guitare et chant), de Chris Wolstenholme (basse) et de Dominic Howard (batterie), le groupe voit le jour en 1994 alors que les garçons sont encore adolescents.

 Originaires de Teignmouth en Angleterre, les trois musiciens sortent un premier maxi en 1998, suivi de près du mini-album «Muscle Museum».

Leur style innovant intéresse les professionnels du milieu. Ce sont les prémices du succès.


Alors qu’il participe à plusieurs festivals aux Etats-Unis, Muse est repéré par la maison de disques Maverick Records (qui produit notamment Madonna ), qui lui fait directement signer un contrat. Très vite, les singles «Cave» et «Uno» sortent et triomphent dans les pays anglophones.




Fin 1999, le premier opus «Showbiz» voit le jour et s’impose directement en tête des tops.  Dans la lignée de Radiohead ou des Smashing Pumpkins, le groupe triomphe aux quatre coins du monde. Après quelques mois de promotion, Muse se fait connaître en France.
  






«Origin of Symmetry» et «Absolution» 




En 2001, Muse revient avec un nouvel opus: «Origin Of Symmetry». Les sonorités sont plus électroniques et le style plus imposant.


L’année suivante, le groupe propose le CD et DVD live «Hullabaloo», enregistrés lors de leur passage au Zénith de Paris en novembre 2001.




Fort de son succès, Muse enchaîne avec un troisième album, «Absolution», au succès remarquable. Avec ses singles «New Born», «Time Is Running Out» ou encore «Hysteria», les rockeurs du Devon livrent leur album le plus sombre. C’est aussi leur premier succès commercial aux Etats-Unis, certifié disque de platine en Europe.
 






«Black Holes and Revelations», le quatrième opus




En juillet 2006 sort le quatrième album «Black Holes and Revelations». Connu pour ses titres «Starlight» et «Invincible», cet opus connaît un large succès. Vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires, il mène le groupe en tête des charts.





Après avoir joué à guichets fermés au Wembley Stadium pendant deux soirées de suite, ainsi qu’au Parc des Princes de Paris, Muse entame l’écriture de son cinquième disque.


Parallèlement, le DVD de son concert anglais parait dans les bacs. «The Haarp Tour, Live From Wembley » se classe directement dans le top 5 des ventes de DVD en Europe.







Muse fait de la «Resistance»




Parce que le trio britannique juge que le monde dans lequel nous vivons est trop contrôlé à son goût, il intitule son cinquième album «Resistance». Preuve que Muse cherche désormais à maîtriser son œuvre, le groupe produit ce nouveau disque lui-même et l'enregistre en Italie dans le studio de Matthew Bellamy. 

«Resistance» voit le jour le 14 septembre 2009 et comprend un premier single baptisé «Uprising». Quatre titres ont été réalisés avec un orchestre symphonique, dont le final en 3 parties «Exogenesis». 
 



En mai 2010, le public français qui assiste à un concert du groupe au Casino de Paris a l'opportunité de découvrir un titre inédit, «Neutron Star Collision (Love is Forever)», enregistré pour la B.O. de «Twillight – Chapitre 3 : Hésitation». 






«The 2nd Law», un tournant pour le groupe



Muse commence l’écriture de son sixième album en septembre 2011. «The 2nd Law» voit le jour en octobre 2012, soit plus de trois ans après «Resistance». Pour la première fois, Matt Bellamy évoque ses expériences personnelles dans les chansons. Le premier single «Madness» sort le 20 août.



Entre temps, le groupe compose l'hymne officiel des Jeux olympiques de 2012 à Londres, «Survival». 

Dès sa première semaine d’exploitation, l’album est numéro 1 des ventes dans une douzaine de pays. Au bout de dix jours, il se classe même en tête des ventes mondiales pour la première fois de la carrière du groupe.

Muse décide de partir en tournée dès la sortie de l’album. «The 2nd Law Tour» emmène les stars en Europe, en Asie et en Amérique du Nord et du Sud jusqu’en septembre 2013.




Retour aux sources avec «Drones»



Après un certain temps d'absence, le groupe est de retour avec l'album «Drones». En vente en juin 2015, il succède à «The 2nd Law Tour», l'album qui a été classé au top des classements dans 21 pays. 

Cet opus se rapproche d'avantage des débuts du groupe. Matt Bellamy, chanteur et musicien du groupe explique le choix du titre: «Cet album explore le parcours d'un être humain, de leur abandon et de perte d'espoir, à leur endoctrinement par le système pour être un drone humain, à leur défection éventuelle de leurs oppresseurs».



Le single «Dead Inside», dispo le 23 mars, est le premier single issu de ce nouvel opus. Mais le premier titre qui annonce la couleur de cet album est le morceau sombre et rock intitulé «Psycho». 

Et pour lancer l'arrivée de leur dernier album, Muse effectue directement une mini tournée dans leur pays natal : l'Angleterre. «The Psycho UK Tour» pour 6 dates dans tout le Royaume-Uni.


Le groupe prend son temps

Après le succès de « Drone », qui remporte le Grammy Award du meilleur album en 2016, la bande de Matt Bellamy se retire peu à peu des projecteurs.

Il faut attendre presque un an pour que Muse fasse son grand retour pour annoncer en février 2017, une grande tournée dans le courant de l’année avec le groupe 30 Seconds to Mars. Dans la foulée, le groupe confirme qu’il est de retour en studio.

Masi ce n'est qu'au mois de mai qu'on découvre un nouveau single initulé «Dig Down», il doit permettre aux fans de patienter avant la sortie d’un nouvel album prévue pour 2018. Ce titre sort deux jours avant le début de la tournée avec 30 Seconds to Mars.

+