Biographie Missy Elliott

Né(e) le 1 juillet 1971, Portsmouth, États-Unis

Genre musical: R&B/Soul, Hip Hop/Rap

Missy Elliott © WEA Music

La reine du hip-hop n'est pas prête à abandonner son trône. Avec seulement six albums, un best of et cinq Grammy Awards, Missy Elliott , surnommée "Misdemeanor", a imposé son style enfanté avec le complice de toujours, Timbaland .

En 2009, elle revient avec l'album "Block Party".

Biographie

Du fin fond de sa Virginie natale, à Portsmouth, la petite Melissa Arnette Elliott avait peu de chance de se faire remarquer. D'autant plus qu'elle passait son temps enfermée dans sa chambre pour éviter les disputes de ses parents. Son père battait sa mère. Comme beaucoup de fillettes, elle se donne en spectacle devant ses poupées, chantant et dansant sur les titres phares de ses idoles Michael Jackson ou Diana Ross .

Ses premiers groupes, Fay Z et R'n'B Sista, ne resteront pas dans les mémoires, même si elle obtient une audition chez Elektra. Missy Elliott rencontre Tim Mosley, alias Timbaland , lui aussi originaire de Virginie, et le duo se lance dans la production et l'écriture pour Jodeci et la défunte Aaliyah .

Le succès de son premier album paru en 1997, "Supa Dupa Fly" (chez Elektra), fait l'effet d'une bombe. Tout le gratin de la pop music la courtise : elle coproduit les albums de Whitney Houston , remixe Janet Jackson , travaille avec lesDestiny's Child .

L'originalité de la miss et de son comparse séduit un large auditoire. C'est le début de l'ascension. Les opus qui suivent ne déçoivent jamais : "Da real world" (1999) avec le single "Hot Boyz", "Missy E... So Addictive" (2001) et les bombes "Get Ur Freak On" ou "One minute man", "Under Construction" (2002) ou encore "This is not a Test" (2003) avec une nouvelle tuerie discographique, "Pass That Dutch".

Son album préféré, celui qu'elle considère comme le plus abouti, "The CookBook", paraît en 2005 avec aux commandes The Neptunes et l'indétrônable Timbaland , moins présent que d'habitude. Pour ses dix ans de carrière, Missy Elliott lance dans les bacs le best of "Respect M.E". Un titre qui va comme un gant à cette rappeuse-chanteuse rondelette qui a su s'imposer dans le milieu macho et caricatural du hip-hop.

En 2009, l'interprète signe  l'album "Block Party".

+