Biographie Milow

Né(e) le 14 juillet 1981, Belgique

Milow © Brantley Gutierrey

Tout le monde connaît « Ayo Technology », le tube de 50 Cent et Justin Timberlake, mais c'est également un titre que Milow à revisité à sa façon.

Le chanteur-compositeur belge a réussi à transformer l'essai avec succès en proposant par la suite ses propres titres, dont « You Don't Know » ou encore « Little in the Middle ».
Après « The Bigger Picture », « Milow » ou encore « Silver Linings », il sort en mai 2016 un nouvel album, « Modern Heart ». 

Biographie

Un artiste prometteur

Milow , de son vrai nom Jonathan Vandenbroeck, naît le 14 juillet 1981 à Borgerhout en Belgique. Il grandit dans une maison remplie d'instruments de musique. Dès son plus jeune âge, il apprend l'accordéon, puis le piano et la guitare.

En septembre 1994, le jeune garçon assiste à un concert de Pink Floyd. C'est une véritable révélation, il décide alors de consacrer sa vie à sa passion pour la musique. Il forge son style en écoutant Ryan Adams, Bruce Springsteen et Jack Johnson .

C'est en 2003, après avoir joué dans quelques groupes au lycée, que Jonathan commence à jouer en solo sous le nom de Milow. Il choisit ce pseudonyme car il lui semble plus facile à retenir pour un public international.
L'artiste s'illustre en 2004 à l'Humo Rock Rally (un concours de musique) et termine en finale notamment grâce à sa reprise de « Thunder Road » de Bruce Springsteen. 


« The Bigger Picture » et « Ayo Technology »

Deux ans plus tard, l'auteur-compositeur sort son premier album, « The Bigger Picture », produit par Nigel Powell. L'opus peine à décoller, mais Milow obtient son premier succès national en réenregistrant le titre « You Don't Know », première collaboration d'une longue série avec le producteur Jo Francken.

Le single devient l'un des plus gros succès de l'année 2007 en Belgique et permet à l'album d'être certifié disque d'or, après 110 semaines de présence dans les charts belges.

2008 marque un tournant dans la carrière de Milow. Pour assurer la promotion de son second album « Coming of Age », la radio locale Studio Brussel l'invite pour une session live.

L'artiste propose une reprise d'« Ayo Technology », le tube de 50 Cent et Justin Timberlake . Dès le lendemain de sa mise en ligne, le bloggeur Perez Hilton qualifie la vidéo de « meilleure que l'original ». En septembre 2008, Kanye West poste la vidéo sur son site : le buzz est lancé.

La reprise sort en single et se classe n°1 en Belgique, aux Pays-Bas, en Suède, en Suisse et au Danemark, n°2 en Allemagne, Espagne et Autriche et parvient dans le top 10 en France, Italie et Finlande. 


Milow s'attaque à L'Europe


Après le succès planétaire d'« Ayo Technology », le single « You Don't Know » sort dans toute l'Europe et cartonne dans les charts.

L'album « Coming of Age » change de titre et ressort sous le nom « Milow » en 2009 et 2010 en Europe et au Canada . Certifié disque de platine en Allemagne et en Suisse, disque d'or en France, au Pays-Bas et en Belgique, l'album est plébiscité par le public qui apprécie la pop acoustique de Milow. 

En 2009, couronné aux MIA (l'équivalent des Victoires de la Musique en Belgique), Milow prend la route et se produit dans les festivals européens les plus prestigieux.
Car c'est sur scène que l'artiste prend toute sa dimension et peut montrer l'étendue de son talent. 


« North and South »

Alors en pleine tournée en Europe, Milow commence à écrire de nouvelles chansons et les présente en live pendant ses concerts.
L'album « North and South » est enregistré en 2010 en Belgique avec le producteur Jo Francken en 2010.

Après les singles « Never Gonna Stop » et « You and Me (In My Pocket) », le musicien sort le hit  pop-folk « Little in the Middle » en juillet 2011, qui atteint le sommet des charts dans de nombreux pays européens. Il se lance alors dans une grande tournée de plus de 50 dates dans douze pays.

Au printemps 2012, Milow sort « Born in the Eighties », un EP où figurent six de ses plus grands tubes, dont « Ayo Technology » et « You Don't Know », spécialement destiné au public américain. L'artiste se produit alors dans les grandes villes américaines. 

Fin 2012, Milow sort « From North to South », un album live enregistré pendant sa tournée à travers l'Europe.


Retour gagnant 

En avril 2014, Milow sort un nouvel album, « Silver Linings », qu’il a enregistré à Los Angeles. Le succès est immédiat, et se classe en première place des charts belges. 

Pour son sixième album, il décide de prendre une direction plus urbaine. « Modern Heart », qui sort le 13 mai 2016, contient neuf titres, dont « Howling at the Moon », sorti à la fin du mois de mars.  

Le 9 septembre, il annonce la sortie d’un nouveau single pour le 16 septembre, « No No No », dont le clip, réalisé par Jon Jon Augustavo, est dévoilé le même jour. 

+