Le -
modifié le -

Miley Cyrus : un nouveau look pour Love Magazine !

© Cover Media

La chanteuse s’affiche en couverture de différents magazines arborant des looks très différents. Elle revendique à cette occasion son héritage « punk ».

Miley Cyrus annonce le printemps en couverture de deux magazines très tendances, W et LOVE, affichant sur leurs couvertures deux looks très différents. Ainsi, en une de LOVE, elle apparaît avec une crête rousse et le visage vierge de tout maquillage, tandis que W la montre en blonde glaciale avec des sourcils platines.

Dans cette dernière publication, elle évoque justement ses choix esthétiques en les comparant au conservatisme ambiant qui l’entoure dans un long entretien avec Ronan Farrow, le fils de Woody Allen et Mia Farrow. « Je ne comprends pas ce que la moitié des filles portent, explique-t-elle dans les pages du magazine. Vous n’avez pas besoin de porter du maquillage. Vous n’avez pas à avoir de longs cheveux blonds et de gros ni**ons. Ce n’est pas la question. C’est plutôt personnel, le style ».

Objectif critique

Alors qu’elle s’apprête à entamer sa très attendue tournée « Bangerz », Miley Cyrus s’est donné un défi. Celui d’atteindre les 20 millions de followers sur Twitter d’ici 2015. Elle y croit d’autant plus, que depuis deux mois, la chanteuse de 21 ans tente de relever un challenge autrement plus compliqué mais auquel elle arrive à se tenir. « 2 mois sans cig #fièredemoi », a-t-elle posté pour tenir ses lecteurs au courant de sa persévérance.

Quoi qu’il en soit, elle devrait assez facilement glaner les 3 millions d'abonnés qui lui manquent pour atteindre son but. Si elle continue sur la lignée de la promo sauvage qu’elle pratique depuis la rentrée, Miley arrivera bien assez à faire parler d’elle. Elle n’a d’ailleurs pas l’intention d’arrêter et dans W, elle assume de manière assez revendicative toutes les postures provocantes que les critiques les plus prudes ont pu lui reprocher ces derniers mois. « J’aime le fait d’être associée à la sexualité et à tout ce qui est punk-rock, on s’en fiche », ironise-t-elle fièrement. Bref, Miley Cyrus n’a pas fini d’agiter la blogosphère et la presse qui se font un malin plaisir à commenter tous les faits et gestes de la jeune femme émancipée.

© Cover Media

Miley Cyrus aime son image sexy