Le -
modifié le -

On y était : Michel Telo au Zenith de Paris !

Michel Telo a mis le feu au Zenith de Paris hier soir avec NRJ ! reportage !

Michel Telo au Zenith de Paris ! nrj
Nossa, Nossa, Assim você me mata, Ai se eu te pego, ai ai se eu te pego ! A moins de vivre dans une grotte depuis plusieurs mois vous n’avez pas pu passer a côté du phénomène Michel Tel o. Ce chanteur brésilien de 31 ans fait danser les filles du monde entier avec son tube « Ai se eu te pego » que l’on peut traduire en français par « Ah si je t’attrape ». Un titre équivoque qui l’a propulsé au sommet des charts du monde entier.

Hier soir Michel Telo était donc à Paris pour un concert unique au Zenith avec , de quoi ramener le soleil et la chaleur sur la capitale.

21h00 : Le public afflue dans la salle et malgré la pluie ils sont plusieurs milliers à avoir fait le déplacement pour applaudir le phénomène Brésilien. « Michel, Michel » hurle la foule.

21h30 : Michel Telo fait son entrée sur scène par un « comment ça va Paris ? ». Le public répond en criant. Un public majoritairement féminin. Michel Telo est un séducteur, c’est comme ça, il n’y peut rien…

Na Balada

Pendant plus d’une heure le chanteur enchaîne les titres de son album « Na Balada » que les spectateurs connaissent par cœur. Dans le public on chante, on danse la samba. Cela donne plus l’impression d’être une grande fête qu’un concert. Tout le monde est debout dans une superbe ambiance.

Sur scène Michel Telo s’amuse avec ses musiciens, joue de l’accordéon, de la guitare. Toujours souriant et avec beaucoup de simplicité il transmet sa bonne humeur à toute la salle.

Derrière lui un écran géant diffuse des images du Brésil. La plage, les filles en bikini, le football. La chaleur monte dans la salle au rythme des pas de danse. Le chanteur salue tous ses compatriotes brésiliens présents au Zenith. Une spectatrice lui lance un ours en peluche sur scène. On ne résiste pas au charme de Michel Telo.

Someone like you

Et comme si cela ne suffisait pas il décide de faire une belle surprise à ses fans : une reprise du hit « Someone like you » d’Adèle. Un joli cadeau pour le public qui reprend la chanson en cœur. Michel Telo, seulement accompagné de sa guitare, est impeccable dans un registre où on ne l’attendait pas. On assiste là à un vrai beau moment de partage entre l’artiste et la foule venue l’applaudir.

Ai se eu te pego

Puis la fête reprend ses droits et arrive LE moment que tout le monde attend,  LA chanson qui fait danser le monde entier : Nossa, Nossa, Assim você me mata, Ai se eu te pego, ai ai se eu te pego… A peine la chanson est-elle commncée que déjà le public chante et danse. Tout les spectateurs dans la salle connaîssent la chorégraphie et les paroles par coeur. Derrière la scène, l’écran géant diffuse les images de toutes les célébrités mais aussi les anonymes qui ont repris cette chanson et la chorégraphie qui va avec, comme Neymar et Cristiano Ronaldo deux des plus grandes  stars du football mondial.

Enfin pour finir, Michel Telo décide de prolonger le plaisir et la fête en reprenant les hits « I got a Feeling » des Black Eyed Peas et « Danza Kuduro » de Lucenzo feat Don Omar avant d’interpréter une dernière fois le titre qui l’a révélé au grand public « Ai se te eu pego ». Le concert s’achève sous les applaudissement du public qui aurait bien prolongé la fête jusqu’au bout de la nuit.