Le -
modifié le -

MGMT en froid avec l'UMP

© Cherie FM

La musique ne fait pas toujours bon ménage avec la politique ! Le duo MGMT vient de nous en donner la preuve. A l'origine de l'altercation entre le groupe et l'UMP, l'utilisation sans autorisation du parti politique français du single Kids des deux New-Yorkais, lors de deux meetings et sur des vidéos internet.

Le parti du Président français Nicolas Sarkozy avait promis "une juste indemnisation" au groupe et non un euro symbolique, comme initialement proposé par "manque de vigilance".


MGMT sera bien indemnisé


Au final, l'UMP versera 32 500 euros au groupe. Ces dommages et intérêts ne seront pas encaissés par MGMT mais versés à un organisme de leur choix.

Si Xavier Bertrand, le secrétaire général de l'UMP avait pourtant assuré que son parti avait payé des droits à la Sacem, il s'avère que la procédure n'a pas été totalement respectée.

Ironie du sort : ce conflit a eu lieu au moment où le gouvernement était en pleine réflexion autour du projet de loi sur le piratage des oeuvres culturelles sur la toile.