Biographie MC Fioti

MC Fioti © Twitter

Une large mèche bleu pétard dans une chevelure châtain lui barrant le devant du crâne, l'air très juvénile, MC Fioti enchante les sites de musique et de vidéos avec son dernier clip «Joga O Bum Bum Tam Tam». 
Bien qu'originaire de São Paulo et y vivant, MC Fioti est certainement le représentant du Baile Funk qui porte le mieux ce style musical en dehors des frontières brésiliennes: son hit, «Vai Toma», concocté en 2016 avec MC Pikachu, avait déjà atteint plus de 24 millions de vues. Parions que «Joga O Bum Bum Tam Tam» ne va pas tarder à battre ce record.

Biographie

MC Fioti est un jeune musicien brésilien et producteur de musique. Son style, le Baile Funk, connu au Brésil sous l’étiquette Funk Carioca (c’est-à-dire de Rio de Janeiro) ou simplement Funk, est un type de musique électronique originaire des favelas. Comme toutes les musiques de ghetto, la Funk mêle différents styles. Il peut prendre les allures du rap et se faire porteur de revendications sociales, faire l’éloge des gangs ou encore proposer des textes à connotations sexuelles explicites. Enfin, cela peut aussi être des remixes sur des cuivres ou des samples de chants.

En trois morceaux et trois clips, le jeune chanteur, qui dit jouer du clavier, a imposé son style.


«Senta Novinha»: MC Lan et MC Fioti: les premiers pas

Dans «Senta Novinha»: ce clip avec MC Lan, on y voit MC Fioti, le cheveu blond peroxydé, habillé des couleurs vives, se perdre en belle compagnie dans les volutes de fumée d’une cigarette qui fait rire. Lancinante, la musique agit comme un mantra. Cet hommage très explicite et humoristique à la ganja a recueilli près de neuf millions de vues.


«Vai Toma»: le clip par lequel le succès a commencé.


Avec sa deuxième chanson «Vai Toma », et son premier hit, MC Fioti se situerait dans le cadre des textes (et des images) à connotations sexuelles, mais avec une large part d’humour et d’autodérision. Le clip est assez bon enfant. Il y partage la vedette avec MC Pikachu, et porte cette fois une large mèche bleue sur un crâne semi rasé. Le refrain «Vai Toma Sua Gostosa», rengaine simple et dansante, a conquis le public : plus de 24 millions de vues


«Joga O Bum Bum Tam Tam»: les Mille et Une Nuits en version Bailé Funk entêtante


«Joga O Bum Bum Tam Tam»: le clip est un hit. Sorti le 8 février 2017 sur le canal de Detona Funk, puis repris en mars sur KondZilla, le clip est le plus vu de l’histoire du Funk sur YouTube en un temps record.

Dans cette version kitchissime des Mille et Une Nuits, MC Fioti campe un Aladin en costume oriental qui aurait découvert le rap. Il est, comme il se doit, entouré de belles jeunes femmes qui esquissent pour lui la danse des sept voiles. Le son entêtant d’une flûte traversière débute le morceau, l’accompagne un moment pour disparaître et revenir. L’auditeur se laisse charmer par la mélodie de cette boucle, mais doute. La flûte traversière est-elle un instrument habituel du Baile Funk? C’est peu probable. Et cet air en rappelle un autre, qu’il n’est pas aisé de trouver. 

MC Fioti est un petit malin: le défenseur brillant du Funk Carioca connaît la musique! Car, et c’est le site samples.fr qui le repère, le Brésilien est allé puiser son inspiration dans la musique baroque allemande. Rien de moins qu’un emprunt à Jean-Sébastien Bach et au mouvement «Allemande» de sa « Partita en la mineure pour flûte seule» (BWV 1013)!

Nous ne savons pas encore si MC Fioti, qui aime la musique instrumentale (il le dit sur sa page Facebook), est à l’origine de cette mise à l’honneur, mais le geste est osé et… pertinent, vu le succès!

Même Lily Allen s’est laissée envoûter par le son de la flûte et l’écrit sur Twitter.

+